pi_camera_module_09

[Raspberry PI] Découverte et utilisation du module caméra

Cet article a été rédigé il y a 4 années ! Il commence à dater, mais n'est pas forcément obsolète.. Lisez-le en gardant cela en tête !
Bonjour, Un petit article pour relancer l’activité sur mon blog, car je reste trop occuper pour en écrire plus, bien que l’envie est là ! Nous allons découvrir ensemble le module camera du Raspberry Pi et apprendre à l’utiliser. Nous allons voir dans un premier temps comment le branchement et le configuration. Et par la suite comment prendre photos, et différents types de vidéos ! C’est parti 🙂

I) Branchement et configuration

Vous voilà avec une caméra raspberry dans les mains. Mais qu’est-ce que vous allez en faire ? Rien de bien compliqué, on va commencé par la brancher ! Vous aller utiliser pour cela le port DSI du Raspberry. Ce port de branchement se déclipse ne forcez surtout pas ! De plus, il y a un sens attention pour le branchement de la camera. Voici comment faire en image.

IMG_0156   IMG_0159

A présent la fiche correctement connecté, il va falloir vous connecter au Raspberry pour activer le port DSI. Pour cela lancez la commande :

sudo raspi-config
Et tout en bas du menu activer le module camera. Redémarrer le raspberry et nous allons passer à présent à la partie pratique, maintenant que votre camera est opérationnelle !  

II) Les différents modes d’utilisations

Ces modes que je présenterai par la suite n’est que la partie émergée de l’iceberg, car en effet vous pouvez configurer pour utiliser la caméra de la façon que vous voulez (dans les limites du possible !!) en modifiant les paramètres des commandes que vous allez lancer. Note : Vous ne pouvez utiliser qu’un mode à la fois ! par exemple : vous ne pouvez pas prendre une photo en même temps que vous faites du streaming ! 😮

1. Photo

Il n’y a pas plus simple que de prendre des photos ! Avec le raspberry, pas besoin d’appuyer sur un bouton, il suffit de lancer la commande suivante :
raspistill -o photo.jpg
Vous pouvez aussi sauvegarder vos photos dans différents formats, comme par exemple en png (mieux pour le traitement de l’image, n’est-ce pas ! ) Ceci dit, cela entraine parfois des lenteurs lors de la prise de photos.
raspistill -e png -o photo.png
Une fois la commande lancée, vous devriez voir une petite led témoin s’allumer, signalant que la photo est en cours de prise. Une fois a diode éteinte, ça y es regardez dans le dossier où vous avez lancé la commande "raspistill" en lançant la commande "ls". Vous y trouverez votre photo au format que vous lui avez donné. A ce niveau là, c’est déjà une petite victoire quand on arrive à faire cela. Et j’étais personnellement bien content de voir que la photo était de super qualité en plus, car en effet l’image c’est quand même du 2592 x 1944 ! J’en profite pour vous donner le lien des caractéristiques techniques que j’ai trouvé avec beaucoup de difficultés. http://elinux.org/Rpi_Camera_Module  

2. Vidéo normal

Trève de blabla, à présent passons à la seconde partie qui commence à devenir intéressante ! La commande ne change que très peu par rapport à la commande pour les photos. Là où ça se compliquera ça sera quand on voudra faire du slow motion ou tu timelapse ! Pour faire une simple vidéo lancez la commande :
raspivid -o video.h264
Une fois la vidéo prise, lisez là avec vlc où n’importe quoi elle sera au format h264 ! Si par la suite vous voulez la convertir au format par exemple mp4, lancez les commandes suivantes !
sudo apt-get gpac MP4Box -add video.h264 video.mp4
  Notez que de la même façon que pour la photo, la lumière de la camera va s’allumer au moment de la prise et s’éteindre à la fin.  

3. Slow motion

A présent, je vais pouvoir rentrer dans le vif du sujet et vous parler de la slow motion ! Mais d’abord pour ce qui ne connaisse pas, voici une vidéo en mode slow motion : https://www.youtube.com/watch?v=UJN7B0_4D4I ! haha ! ^^ Et oui je vous vois déjà rire ! Vous allez me faire la même en guise de travaux pratiques et la mettre en commentaire lol, Merci d’avance pour la barre ! 🙂 Pour faire cela il va falloir procéder en 2 temps :
  • Prendre la vidéo normale
  • Convertir en slow motion
Pour prendre la vidéo, maintenant vous savez faire, à quelques options près :
raspivid -fps 90 -o slowmotion.h264
Cette commande va créer une video de 640 x 480, sinon elle risque d’être trop lourde, avec un 90 frame par secondes (fps) . Puis nous allons la convertir en slow motion en passant de 90 fps à 30 fps.
MP4Box -fps 30 -add slowmotion.h264 slowmotion.mp4
  Source : http://www.raspberrypi.org/new-camera-mode-released/, cet article vous donnera par ailleurs des détails sur les FPS à ne pas dépasser fonction de la taille de l’image ! Merci à eux.  

4. Timelapse

L’idée du timelapse c’est de faire durer la vidéo ! http://player.vimeo.com/video/81180001 Du coup pour cela il va falloir respecter quelques règles.
  • D’abord de placer la camera à un endroit fixe, un support fixe.
  • Laisser tourner le Raspberry durant un petit moment
L’idée est de prendre simplement des photos et de les relier une à une. On va donc se constituer un dossier, dans lequel on va stocker temporairement les photos.
mkdir timelapse && cd timelapse wget http://partage.gauss-it.net/raspberrypi/timelapse/montage && chmod 755 montage wget http://partage.gauss-it.net/raspberrypi/timelapse/timelapse && chmod 755 timelapse
Une fois cela fait on va prendre les photos. Positionnez votre camera, c’est parti.
./timelapse 5
Le paramètre 5 correspond au nombres de secondes passées entre chaque photos (en sachant que vous ne pourrez pas descendre en dessous d’un certain seuil qui est 2 ou 3 je crois). Pour arrêter le script lancez la commande CTRL+D pour quitter proprement le programme. Une fois les photos prises, montez la video avec la commande :
./montage nom_video
Il ne vous reste plus qu’à patienter à nouveau !  

5. Streaming

Pour faire du streaming, rien de bien différent de la prise de vidéos normale à part un détail ! On va se servir du flux vidéo sortant du programme raspivid et rediriger sur le réseau la vidéo. L’ordinateur distant rattachant la bonne ip voit arriver un flux sur un port bien précis. Si vous ne faites rien, la vidéo est perdue, si vous lancez un programme qui écoute le port en question vous pouvez afficher la vidéo ! Avec les mains ça fait, *toc toc toc* je suis le flux vidéo, je suis bien à l’ordinateur 192.168.X.Y ? port numéro Z ? J’ai un flux vidéo pour vous. Si le mec derrière la porte lui répond, il peut lire le flux, sinon bin le flux vidéo s’en va :o) Avant de les exécuter il faut installer sur votre ordinateur un client vidéo. C’est pourquoi on va installer mplayer pour lire le flux vidéo. Pour Linux :
sudo apt-get install mplayer
Pour Mac (avec macport) :
sudo port install mplayer
  Et voici les commandes pour lancer le streamin :
  • Sur le raspberry :
raspivid -t 999999 -o – | nc 192.168.X.Y 5000
  • Sur votre ordinateur, dont l’ip est 192.168.X.Y
nc -l 5000 | mplayer -fps 31 -cache 1024 –
  Sans titre 2  

III) Démonter et remonter le module camera

Pour démonter le module caméra. Par exemple si vous voulez changer l’objectif, ou la nappe il vous faudra un peu de matos ! De préférence une pince plate et fine pour l’objectif et une spatule isolante en polymère.

spatule-plastique-demontage-reparation-iphone-ipad-ipod-outil pince-plate-fine-a-bijoux

Concernant la camera si il faut la changer, sachez qu’elle est démontable en 3 parties. J’ai mis les parties en questions en couleur, ci-dessous ! cam1

 a. La nappe (1)

Pour la nappe, voici comment faire simplement en image :

127377     IMG_0163

Notez que la nappe bleu se met aussi du coté du circuit !

b. La caméra (2)

La caméra se démonte en 2 parties : la fiche de connexion, puis la caméra. (Notez que la caméra est fixé avec une sorte de matériau auto-collant, donc ne la laissez pas à l’air libre et ne le touchez pas !) 

IMG_0164

 

c. L’objectif (3)

Pour démonter l’objectif, il faut prendre la pince et choper la lentille délicatement puis tourné dans le sens inverse des éguilles d’une montre (il me semble !) Une fois démonté faite attention à ne pas toucher avec les doigts la cellule CMOS au centre de la caméra. (Voyez ici la caméra et l’objectif à coté, désolé pour le fond!) lens2 Pour remonter l’objectif, je vous conseille de vous mettre en streaming vidéo et voir quand l’image vous parait de meilleure qualité, car en effet il n’y a pas de butoir du coup vous risquez de ne pas assez resserrer la vis ou trop !  

Conclusion,

Vous avez fait le tour, selon de moi, de la camera Raspberry à vous de vous amuser avec ! Bon courage 🙂 Et n’hésitez pas à me poster des com’s si vous avez des commentaires 🙂     Lien utile pour toutes les caractéristiques techniques (focale, dimensions, pixels..) : http://elinux.org/Rpi_Camera_Module

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *