paquets

[Synology] Gestionnaire de paquets Geasy

Cet article a été rédigé il y a 4 années ! Il commence à dater, mais n'est pas forcément obsolète.. Lisez-le en gardant cela en tête !
Bonsoir à tous, Je vous propose aujourd’hui un petit article au sujet d’un gestionnaire de paquets, que j’ai écrit et qui se nomme Geasy. Je souhaitais simplifier les applications de mes tutoriels, c’est pourquoi j’ai mis en place un gestionnaire de paquets nommé Geasy. Avec ce gestionnaire, installable en quelques lignes.., vous n’aurez qu’à lancer une ligne de commande pour installer un paquet. Vous pouvez en faire de même pour désinstaller un paquet, s’il ne vous convient plus ! Les trois petites parties qui suivent sont très courtes, mais efficaces !! Laissez-vous porter 🙂  

I) Installation de Geasy

Dans cette partie, rien de compliquer.. Rendez-vous sur la page ci-dessous, pour installer Geasy

http://apps.gauss-it.net/geasy/

Vous pourrez désormais utiliser geasy comme vous utilisez la commande apt-get ! À quelques détails près puisque j’ai développé seul dans mon garage ^^

Lancez la commande suivante pour avoir plus d’infos sur l’utilisation de ce dernier.

geasy

De cette façon vous pourrez installer des paquets que j’ai présenté dans mes tutoriels. Mais avec ce gestionnaire vous pourrez aussi installer les paquets des tutoriels que je n’ai pas encore rédigé, mais que j’ai déjà implémenté

Intéressant n’est-ce pas ? 🙂

Toutefois les sources de mes paquets sont disponibles à l’adresse http://partage.gauss-it.net/bash/ si vous souhaitez y jeter un oeil !

II) Exemple d’installation : le paquet IPKG

Le Bootstrap IPKG est super intéressant, mais parfois si l’on ne s’y connait pas, il arrive que son installation peut-etre compliqué ! Pour vous prouvez son efficacité, voici la démonstration toujours en une ligne

geasy install ipkg

Il ne vous reste plus qu’à suivre les quelques instructions à l’écran et vous disposerez du bootstrap ipkg, félicitations ! 🙂

III) Correction de l’update du DSM

Lorsque vous mettez à jour votre DSM, il arrive que vous perdiez les modifications faites sur la partition système. (exemple : la page d’erreur, etc..)

En une seule ligne, vous pourrez corriger les erreurs de corruption dûes à l’update.

geasy install update_correction

Répondez aux quelques questions qui suivent dans votre terminal pour mettre en place la correction de l’update et voilà ! C’est aussi simple que ça 🙂

Conclusion,

Je vous ai rapidement présenter le gestionnaire de paquets que je vais dorénavant utiliser dans mes tutoriels, à présent à vous de tester

geasy update geasy list

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *