collection_retrogaming

[Raspberry PI] Une console de RetroGaming à la maison

Cet article a été rédigé il y a 5 années ! Il commence à dater, mais n'est pas forcément obsolète.. Lisez-le en gardant cela en tête !
Bonsoir, Je crois que je me suis découvert une passion pour les consoles de salon un peu vieillottes ! Mhhh.. Redécouvrir Sonic the Hedgehog 2 et Aladdin m’ont fait retourner en enfance ! Je crois que je vais encore attendre pour finir cet article !! Non je rigole biensur 🙂 Voyons ensemble comment mettre en place ce magnifique concentré de jeux vidéo chez soi ! Edit du 12 Juillet 2014 : Cet article a été réécrit et est adapté pour la version 1 et la version 2 de RetroPie. N’hésitez pas à le lire en entier. Un second article dédié à la version 2 de RetroPie est disponible à l’adresse : http://leblogdekzl.fr/?p=1185    

I) Matériel :

Pour ce tutoriel vous aurez besoin d’une manette de jeu USB (ou 2 pour plus de fun !), un câble HDMI, une clef Wifi et votre RPi avec une carte SD d’au moins 4Go pour plus de confort ! Vous trouverez les manettes sur n’importe quel site de vente ! Personnellement je trouve que les manettes Buffalo SNES USB sont nostalgiques (vive les boutons colorés), alors j’ai mis de coté les manettes comme ça :

f08d_snes_usb_controller

  Au profit des manettes colorées classiques !! buffalo_snes_controller_3 Ces dernières sont un peu plus chère à savoir 14€ avec frais de port, contre 8~10€ l’autres. Mais je ne regrette pas du tout ce choix, bien que je n’ai pas encore réussi à me servir du bouton TURBO et CLEAR ! (Semblerai que les manettes originales puisse être achetées à 4€, dixit Darkam !!) Finalement quelque soit votre manette, car vous pouvez prendre n’importe laquelle, ce qu’il faut retenir c’est que son alimentation ne doit pas dépasser les 100mA-5V, sans quoi vous devrez utiliser un port de puissance pour l’alimenter.

II) Préparation de la carte SD :

Nous allons nous servir du projet RetroPie :

http://blog.petrockblock.com/retropie/

Développé par un programmeur indépendant, ce système reste néanmoins le meilleur que j’ai eu l’occasion de tester.. Chapeau l’artiste ! 🙂 Je vous propose donc de vous rendre sur la page de téléchargement et de procéder à l’installation de la carte SD selon les explications de ce court article que j’ai réalisé il y a quelques mois de ça. Une fois installée, branchez votre câble Ethernet et votre RPi, et configurez le Wifi si vous estimez que c’est nécessaire ! Personnellement, je préfère que ce soit propre chez moi, donc direct c’est du Wifi ^^ ! Les câbles me rendent fou 🙂 et mon routeur me le permet (Wifi N). Je récupère alors l’ip de mon appareil framboise et je m’y connecte en SSH (pi:raspberry).

II) Configuration de RetroPie :

Petit conseil pour commencer : évitez de brancher votre cable d’alimentation du raspberry directement sur la TV, car il se peut que l’HDMI ne soit pas détecter et il faut alors redémarrer le rpi.. ^^"

Pour les version 2.X de RetroPie,

Un nouvel article dédié à la version 2 a été rédigé à cette adresse : http://leblogdekzl.fr/?p=1185 Néanmoins vous pouvez continuer à lire cette article, il contient des astuces et des solutions à des problèmes auxquels j’étais confrontés..

Pour les versions 1.X de RetroPie,

Il est fortement recommandé de passer à la version 2 de RetroPie pour résoudre les principaux problèmes de la première.. Pour cela allez voir la version (c)

a. Premier lancement

Branchez vos manettes, et votre raspberry et allumez votre TV. Le premier démarrage est très important car il permet de configurer les manettes. (Modifiable par la suite !) Suivez alors les instructions à l’écran.

b. Configuration générale

Pour configurer, overclocker, etc.. votre raspberry, il s’agit toujours de la même commande
sudo raspi-config
(Pensez à changer le mdp pi aussi !)

c. Configuration de RetroPie

Les commandes suivantes vous permettent d’avoir accès à l’interface d’installation et de mise à jours de RetroPie :
cd ~/RetroPie-Setup sudo ./retropie_setup.sh
Vous voilà sur la page qui vous permettra de mettre à jours votre console dès qu’une mise à jour voit le jour ! Très pratique, n’est-ce pas ? Cliquez alors sur "Update RetroPie Setup script", puis "Update RetroPie Binaries" si vous souhaitez passer à la version 2 La section SETUP est super, pour installer quelques compléments à votre console comme un serveur SAMBA de partage, ou un menu avancé très pratique ! Effectuez alors ces quelques actions :
  • Install AdvanceMenu
  • Run ‘ES-Scrapter’ (Créer les pochettes d’albums)
  • Install and configure SAMBA share
 

d. Configuration par défaut des émulateurs

Comprendre grossièrement l’organisation du système est très important avant de se lancer dans les petites modifs de base. Concrètement, RetroPie c’est un peu le scotch entre 2 morceaux de papier. Il permet de réunir des émulateurs et propose une interface de sélection des jeux et consoles avant de laisser tourner l’émulateur ! Le dossier personnel de l’utilisateur pi contient 2 dossiers très importants :
  1. Le dossier RetroPie, qui contient les roms, les fichiers de configurations des manettes, entre autre..
  2. Le dossier .emulationstation, qui contient les fichiers de configuration de l’interface
 
i. Les émulateurs à charger
Le fichier suivant permet de lier une console à un émulateur : /home/pi/.emulationstation/es_systems.cfg Les consoles sont triées par ordre d’apparition dans l’interface emulationstation. À vous de les mettre dans l’ordre que vous souhaitez ! Note importante : J’ai pu remarquer que certains émulateurs étaient moins bien gérés que d’autres, fonction des consoles. Certains jeux de Master System par exemple laggue avec l’émulateur retroarch. Je vous donne donc un petit conseil, choisissez (si ce n’est pas déjà fait)
  • Retroarch pour les consoles : SNES, NES, Master System, GBC, GB.
  • DGEN pour la Genesis/Megadrive
Master System par exemple possède par défaut l’émulateur osmose, cependant ce dernier est très compliqué à configuré et jusqu’à présent, je n’ai pas réussi à configurer le bouton start/select sur cet émulateur. Ce pourquoi je l’ai mis de côté bien que retroarch fonctionne moins bien niveau performance, mais il me permet au moins d’avoir le bouton start ! Je n’ai pas réussi à faire mieux niveau qualité/ergonomie Lancez ce code dans le terminal ssh de votre rpi et vous vous retrouverez avec ma configuration !
cd ~/.emulationstation && rm es_systems.cfg wget http://partage.gauss-it.net/raspberrypi/retropie/es_systems.cfg
 
ii. Configuration des manettes et des émulateurs
Pour la configuration des manettes sur l’emulationstation, si vous n’avez pas correctement choisi les touches que vous souhaitiez, voici un fichier de configuration que je trouve bien fait pour l’emulationstation. (pour 1 ou 2 manettes de type USB,2-axis 8-button gamepad)
cd ~/.emulationstation && rm es_input.cfg wget http://partage.gauss-it.net/raspberrypi/retropie/es_input.cfg
Rendez-vous à présent dans le dossier RetroPie/configs/all/. En général, les fichiers de configurations généraux des émulateurs dont se sert RetroPie se trouvent ici ! (contre-exemple : osmose, qui ne fait jamais comme tout le monde ^^) Chez moi après avoir redémarré la console et joué à un jeu MegaDrive, il y a un fichier dgenrc pour la Génésis (MegaDrive),.. qui a été créé. En effet la Genesis a le droit à un émulateur perso (ce dernier tourne beaucoup mieux que le générique retroarch), donc il a un fichier de configuration perso. Et pour les autres, il y a le générique qui se nomme retroarch ! 🙂 L’avantage de cette situation est donc de pouvoir modifier un fichier et que tous les emulateurs prennent en compte ces modifs ! (À l’exception de DGEN du coup qui a un fichier de configuration bien à lui) Je vous propose donc d’installer la configuration retroarch.cfg suivante, qui ajoute la possibilité de quitter l’émulateur en appuyant sur les boutons SELECT+START en même temps.
cd ~/RetroPie/configs/all && rm retroarch.cfg wget http://partage.gauss-it.net/raspberrypi/retropie/retroarch.cfg
De même pour le fichier dgenrc, où il y aura la possibilité de quitter l’émulateur à l’aide du bouton SELECT (Attention aux fausses manip’, je me suis déjà fait avoir pleins de fois. Cpdt, je n’ai pas réussi à utiliser la hotkey comme sur retroarch. Je ne sais pas, même après avoir cherché pendant longtemps, si cela est possible ^^")
cd ~/RetroPie/configs/all && rm dgenrc wget http://partage.gauss-it.net/raspberrypi/retropie/dgenrc
 
iii. Un Splashcreen du tonnerre par défaut
Pour changer le splashscreen par défaut à l’allumage de votre RPi, il suffit de choisir une image et de la mettre à l’emplacement /etc/splashscreen.png (Si il n’y a pas de splashscreen vous devez peut-etre l’activer via le menu retropie-setup.sh) Sources d’images : http://blog.petrockblock.com/forums/forum/retropie-project-forum/splashscreens/ 🙂 J’ai opté pour l’image "RetroGaming – Extreme expérience" personnellement !! ^^
cd /etc && sudo rm /etc/splashscreen.png sudo wget http://partage.gauss-it.net/raspberrypi/retropie/splashscreen.png
 iv. Mise en place des pochettes
Une fois tous vos jeux téléchargés, lancez la commande suivante pour mettre à jours vos pochettes :
sudo /home/pi/RetroPie-Setup/retropie-setup.sh
Allez dans la section SETUP et lancez la commande : Run ‘ES-scrapter’ pour télécharger les nouvelles pochettes d’albums. Notez que si jamais il y a une erreur dans la pochette vous pouvez toujours télécharger la bonne sur internet et la mettre dans le dossier /home/pi/RetroPie/roms/consoleX/pochetteY.jpg En faisant attention au nom choisi biensur, car les pochettes sont indéxées dans le fichier : /home/pi/RetroPie/roms/consoleX/gamelist.xml de chaque console. Ce sont des fichiers standardisés vous comprendrez vite le principe, c’est assez redondant ! ^^ J’ai personnellement opté pour des pochettes de tailles 275×275 et j’ai retiré la description des jeux, car elle n’est pas toujours disponible !

III) Les jeux :

Vous allez vouloir jouer à des jeux sur votre nouvelle console du coup, voici la méthode la plus simple pour les installer (quand on y connait pas trop grand chose en terminal linux) Allez sur un site de téléchargement de roms, genre abandonware. Récupérez les roms des jeux sega, nes, snes, etc.. que vous souhaitez. Ensuite ouvrez au travers d’un client ftp une connexion et copiez dans le dossier /home/pi/RetroPie/roms/ fonction des consoles les roms auquels vous voulez jouer ! L’autre methode est de se rendre directement via une connexion SSH dans le dossier voulu et d’utiliser la commande wget tout simplement ! ^^ Quelques sources de téléchargement :

IV) Complément

1. Hotkey DGEN ?

Au moment où je vous écris, je n’ai encore trouvé aucune documentation, ni solution pour pouvoir quitter DGEN en appuyant sur combinaison de touches genre SELECT + START.. Edit : La solution est de passer à la version 2 de RetroPie ! La nouvelle version utilisé l’émulateur RetroArch qui a été amélioré.

2. Emulateur Megadrive

La console Megadrive, ne fonctionne pas de façon optimale avec retroarch. C’est pourquoi il peut être intéressant d’utiliser osmose (si il n’est pas installé par défaut !). Au moins vous n’aurez pas de lagg, mais vous n’aurez plus la hotkey pour quitter l’émulateur non plus (d’ailleurs je n’ai pas réussi à attribuer de touches pour sortir de l’émulateur), et je n’ai pas réussi à configurer le bouton start pour mettre sur pause ! ^^ Quel est le pire ? 🙂 Edit : La solution est de passer à la version 2 de RetroPie ! La nouvelle version utilisé l’émulateur RetroArch qui a été amélioré..

3. Erreur de sauvegarde sur SNES

De plus, j’ai remarqué sur SNES (et autre) qu’au bout de +/- 30 minutes de jeu, il est impossible de sauvegarder une partie, puisque lorsque vous quitterez l’émulateur (Cf. hotkey) un écran noir avec un petit carré blanc au milieu de l’écran fera son apparition.. Votre console vient de freezer et vous avez perdu la partie ^^" Solution trouvée en me balandant sur les forums ! Merci à RetroSNES 🙂
cd /etc/kbd & rm config sudo wget http://partage.gauss-it.net/raspberrypi/retropie/config
Sources : https://github.com/Aloshi/EmulationStation/issues/120

4. Tester les boutons de sa manette

a. Détection du périphérique

J’ai récemment eu quelques commentaires au sujet de la configuration de la manette. Voici en quelques mots la démarche à suivre si jamais vous n’arrivez pas à configurer votre manette. Quel soit exotique ou non ! 🙂 Tout d’abord lancez la commande suivante pour savoir quels sont les périphériques d’entrées sur votre Raspberry :
ls -l /dev/input/

inputs

On remarquera en particulier, le périphérique js0 (JoyStick0). Il s’agit en effet de notre manette. Si vous en branchez plusieurs ces périphériques se nommeront js1,js2,.. jsX. Toutefois, si vous disposez d’une manette un peu exotique, je ne sais pas trop quel sera le nom.. Je pense qu’il suivra le même standard, si le périphérique est détecté comme une manette compatible. (Je suis preneur en tout cas, si quelqu’un peut tester !) Si vous ne trouvez pas votre manette après l’avoir branché et redémarré. Il se peut que votre manette soit défectueux ou que le raspberry ne soit pas assez puissant pour l’alimenter (quoique normalement si on dépasse la limite, le raspberry ne s’allume pas.. ^^)

b. Test en direct de la manette

A présent, une fois que vous vous êtes assuré que le périphérique a bien été détecté. Je vous propose d’exécuter la commande suivante, fonction du joypad que vous souhaitez tester (changez X, par le numéro de la manette à tester)
sudo apt-get install joystick jstest /dev/input/jsX
Chez moi, la manette Buffalo est correctement détecté, la preuve en image ! Et en appuyant sur les boutons de cette dernière, on peut voir la ligne de commande changer en live.. Amaaazing ! jstest   Néanmoins, si vous voyez un message d’erreur.. ou tout du moins si vous ne voyez pas l’image ci-dessus. Vous avez probablement un problème de driver. C’est ici que ce trouve les limites de mes connaissances à ce sujet.. petRockBlog a rédigé une documentation complète au sujet de RetroPie (Wiki), il est très probable que vous trouviez votre bonheur là-bas !

Conclusion,

RetroPie c’est sympa quand on veut retourner jouer à des jeux de son enfance 🙂 La version 1 de RetroPie possédait quelques lacunes, mais désormais avec la venue de la version 2 de RetroPie la plupart des problèmes récurrents ont été résolus. Un grand merci à petRockBlog pour ce travail absolument génial ! N’hésitez pas à me laisser un commentaire pour qu’on discute de tout ça ! 🙂

111 réponses à “[Raspberry PI] Une console de RetroGaming à la maison

  1. Superbe tuto très bien fait, merci!
    Je voulais quand même te signaler une erreur dans la section "Configuration des manettes et des émulateurs": sur la 1ère ligne de commande, tu as confondu "es_systems.cfg" et "es_inputs.cfg".

    Merci encore, à bientôt!
    Mik

    sudo ./retropie_setup.sh

    1. Pour installer retropie, il suffit de se servir de l’image disque dont je parle Partie II de l’article !!
      Il s’agit de Raspbian Wheezy déjà modifié et prêt à l’emploi 🙂

      Merci the petRockBlog !

  2. J’ai des erreurs quand je lance Run ‘ES-scrapter ça me bloque emulationstation
    les images son t’elle trop grosses ? un bugue…. ? avez vous ce genre de souci ?
    car difficile de trouver des informations merci pour ce site

    1. En effet oui c’est bien la taille des images qui ralenti le système.

      Après avoir lancé la commande ES-Scrapter, pensez à réduire les images dans des dimensions plus résonnable, car par défaut elles sont très grande et mettent du temps à s’afficher. Une fois cela fait ça ira déjà bcp mieux 🙂

    1. Les pochettes se trouvent il me semble dans les dossiers ~/RetroPie/roms//

      À partir de là il faut les télécharger sur votre ordinateur. (via sftp, par exemple)
      Avec paint, par exemple, il ne vous reste plus qu’à les redimensionner manuellement les pochettes puis les téléverser à nouveau sur votre raspberry

    1. Y a pas de soucis, ça me fait plaisir si cet article a pu t’aider !
      Pour la taille, je dirais 200~300px de haut, mais le mieux s’est d’essayer. Je n’ai plus les dimensions en tête 🙂

  3. Bonjour, merci pour le tuto,
    J’ai néanmoins des problèmes avec la manette, ou plutôt avec la configuration de celle ci.
    Le paramètre "deviceName" est il important dans le fichier es_input.cfg ?
    Et le paramètres "id" de chaque bouton correspond à quoi ?
    En suivant votre tuto, la manette fonctionne bien pour la megadrive mais pas du tout pour la snes et nes, un conseil ?
    Merci

    1. Bonjour,
      J’aurai déjà 2 petites questions pour chercher la source de l’erreur !
      Quel type de manette utilisez-vous ? Et comment-avez vous procédé pour les configurer ?
      Vous avez configuré votre manette lors du premier démarrage ou vous avez importé mon fichier Partie II,3,b ?

    2. Toutefois, je ne connais personnellement pas le détail du fichier es_input.cfg sinon. L’idée étant malgré tout de ne pas avoir à y toucher. En sachant que personnellement, je n’y ai jamais touché pour configurer ma manette. Ce fichier suit une organisation inhérente à la programmation de l’emulationstation, mieux vaut le laisser d’origine une fois la manette configurée.

      Néanmoins, n’hésitez pas à le supprimer et redémarrer votre console via sftp/ssh. RetroPie vous demandera à nouveau de configurer votre manette comme au premier démarrage !

    1. J’ai opté personnellement pour des paramètres d’overclocking "modest".
      Avec cette configuration je pense qu’on a un bon compromis entre stabilité et jouabilité. Après l’overclocking c’est à savoir, peut endommager la machine.
      C’est pourquoi j’ai choisi ce mode, car il n’y a pas de survoltage.. c’est déjà ça ! ^^

      Certains emulateurs sont plus adaptés pour jouer au mieux. Genre DGen pour les jeux Sega, plutôt que retroarch !

  4. Salut,

    Je viens de découvrir votre blog très sympa 🙂 ! Je rencontre des difficultés à configurer un pad sur le RetroPi. Je possède une manette ‘tech mobility’ que je n’arrive pas à configurer via l’input configuration (ni même le clavier d’ailleurs) un message d’erreur apparaît : script error. Avez vous une idée de la démarche a adopter pour résoudre ce problème ?

    Merci d’avance !

    1. Bonjour !!

      N’ayant pas le temps de vous répondre correctement ce soir !

      Je vais ajouter une petite explication complémentaire dans cet article, pour apprendre à tester ses manettes, d’ici à demain. 🙂

    2. J’ai finalement trouvé le temps de modifier mon article 🙂
      L’explication se trouve dans la Partie IV.6, en espérant que ceci vous permettra d’avancer !!

  5. Bonjour;

    Je découvre le monde du raspberry.
    J’ai déjà installé une solution OpenElec dédié à XBMC et je souhaiterai me faire une autre solution dédié à l’emulation.
    Je suis donc arrivé chez vous.
    Tuto parfait cependant j’ai deux interrogations.
    ***
    Vous dites:
    Branchez vos manettes, et votre raspberry et allumez votre TV. Le premier démarrage est très important car il permet de configurer les manettes. (Modifiable par la suite !)
    Comment brancher deux manettes pour les configurer et pouvoir en plus brancher un clavier pour tapper les lignes de commande alors qu’il n’y a que deux prises USB de disponible sur le raspberry.
    Il y a un truc que je n’arrive pas à suivre.
    Idem j’ai du mal à voir comment ca fonctionne une fois l’émulateur en place, plus besoin de clavier tout est contrôlable au pad ou bien il faut quant même le clavier pour lancer les commandes d’émulateur ?
    ***
    Autre truc et là c’est plus pour les fénéant/non connaisseur du monde unix.
    Pourquoi ne pas proposer un zip avec le contenu total de votre carte SD, configuration faites et machine opérationnelle ? Des souci de redistribution du projet RetroPie peut être ?
    Par exemple pour OpenElec j’ai acheté mon raspberry avec la carte SD contenant déjà les fichiers, j’ai juste eu à lancer et à finaliser ma conf perso de XBMC avec les emplacements réseau à analyser.
    Ca éviterai toute la phase configuration et bidouillage des fichiers de conf qui peuvent parfois être bien galère voir complexe.
    Il ne resterait qu’a brancher la/les manettes et en faire les configurations.
    ***
    Merci pour votre travail et pour le temps passé à rédigé ce tuto qui à l’air vraiment précis et un bon pas à pas pour tout mettre en place.

    1. Bonsoir, merci bcp pour tous ces compliments ! Ça me fait très plaisir 🙂

      Je vais répondre à vos questions, très pertinente, dans l’ordre!

      1. C’est vrai qu’il n’y a que 1 ou 2 ports usb. Alors comment procéder pour taper des lignes de commandes ? 🙂
      La réponse est très simple,. Il suffit d’utiliser une connexion distante ssh pour vous connecter au rpi, une fois l’avoir branché à votre routeur avec un câble ethernet ! De cette façon vous pouvez brancher vos manettes et le configurer depuis votre ordinateur
      Toutefois, l’émulationstation (interface permettant de chosir les consoles etc.. démarre par défaut (ça permet de ne pas faire peur aux joueurs !!) c’est pourquoi vous n’aurez pas accès à un terminal directement depuis le raspberry. De même pour le configurer.

      2. Je ne propose pas de distributions modifié pour le bonne et simple raison que tout dépend de votre manette, quels jeux vous voulez installer,.. Et en même temps cela alourdirai l’image disque ! En soi la configuration des manettes est simplisme et petrockblog a déjà organisé une image disque très bien ! 🙂

      Pour ma part cet article ne permet juste que d’expliquer la démarche pour pouvoir jouer, organiser sa console et savoir comment résoudre les problèmes typiques que l’on peut avoir, comme par exemple la mauvaise configuration des manettes, etc..

      J’espère que ma réponse vous convient ! N’hésitez pas à me faire part d’autres questions ou impressions sur cet article. C’est avec plaisir que j’y répondrai ! 🙂

    2. Bonjour;

      Merci pour cette réponse rapide.
      Je n’avais pas pensé au terminal distant en ssh, j’ai bien fait de demandé pour le cout.

      Bonne continuation.

  6. Autre question, j’ai lu qu’il fallait brancher le raspberry sur l’écran au moment du premier démarrage. Pour que, au même titre que les manettes, celles ci soit configuré directement.
    Est ce vrai pour l’écran ou pas ?
    Si je fait mon installation sur un écran d’ordinateur, et qu’après mes test, je viens le brancher sur ma TV de salon, ca risque de poser problème ?
    Idem, pas de souci si on déplace le raspberry chez un ami pour une soirée retro gaming ?
    Je ne pense pas que l’écran soit gênant, c’est le driver HDMI qui est installé à la base mais je préfère demander.
    Est ce que tu te souviens ou tu as acheté tes manettes "Buffalo SNES USB"
    Impossible à trouver sur Amazon, il y en a sur ebay mais je préfère demandé avant au cas ou; Quitte à acheter un truc autant acheter ce qui est sur de fonctionner.
    ****
    Tu parle d’un souci pour quitter certains jeux voir certains émulateurs.
    Quelle solution à tu msi en place pour palier ?
    La solution que j’ai en tête c’est l’arrachage du câblé d’alimentation.
    ***
    Autre point et là c’est pour du confort, actuellement j’ai une solution Openelec pour XBMC.
    Le système est tellement épuré que je ne peux rien installer d’autre dessus. (Sudo par reconnu par exemple)
    Je vais donc acheter une nouvelle carte SD pour installer Retropie dessus et enfin avoir un système linux complet, je pourrai ainsi installer les services dont j’ai envie tel qu’un serveur FTP ou web.
    La question que je me pose c’est; une fois retropie et XBMC d’installé sur ce linux de base (qui est une base debian si je ne me trompe pas), il y a un moyen facile de choisir quoi démarrer ?
    Je suppose que le multi boot sur une carte SD n’est pas faisable 😀
    Comment fait tu pour dire à ton système: Lance moi Retropie ou lance moi XBMC.
    *
    Sinon que pense tu de garder les deux cartes mémoire dédié à ce qu’elle font.
    Une sous OpenElec pour XBMC et l’autre sous Retropie pour l’émulation.
    Quant j’ai besoin je change de carte SD directement dans le raspberry, car oui je suis limité à un et un seul raspberry derrière ma TV, toutes les prises HDMI sont déjà occupées.

    1. Bonjour bonjour,
      Je ne sais pas où tu as lu cela, mais t’as raison en tout cas! HDMI est en standard et il n’y a pas de raison que l’on configure quoique ce soit au premier démarrage concernant l’écran. (Cf. Partie II, 1 de cet article)
      Perso, ça m’ai déjà arrivé de prendre mon rpi pour une après’m Retro Gaming chez un pote et ça marche sans soucis!! (encore heureux) 🙂

      Concernant les manettes, je les ai acheté sur Amazon il me semble. Voici l’annonce http://www.amazon.com/Buffalo-Classic-USB-Gamepad-PC/dp/B002B9XB0E . Toutefois, le bouton TURBO et CLEAR ne sont pas détecté par le rpi !

      Au sujet de l’erreur de sauvegarde, j’ai mis la correction de ce problème dans la Partie IV.4 ! En effet, dès que je jouais plus de 30min, quand je quittais le jeu avec la hotkey, je me retrouvais avec un point blanc sur l’ecran (comme si j’avais éteint le raspberry)
      La solution a été efficace pour moi en tout cas 🙂

      Enfin, détrompe toi concernant le dualboot!! Sur une carte SD comme un DDR, on peut faire un Dualboot, avec un menu il me semble. Après je ne sais pas si c’est très pertinent ^^ car ça reste de la mémoire flash! Mais sur le principe oui tu peux installé RaspBMC, OpenElec ou RetroPie sur une seule carte SD.
      Néanmoins, je pense que installer RaspBMC et RetroPie sur une même distribution n’est pas faisable ou assez compliqué et ça devient vite une perte de temps.
      Après, ça ralentira plus le système qu’autre chose, je pense. Déjà si tu installes un paquet pendant que tu joues tu verras RetroPie ralentir !

      Pour ma part j’ai 2 cartes SD et je les changent, quand j’installe les manettes ou que je les retire. Le seul défaut, c’est encore de ne pas avoir un bouton pour quitter l’émulateur. Mais dans un de mes prochains articles, je conçois un bouton ON/OFF qui éteint proprement le Raspberry, c’est pas trop compliqué et au moins tu peux sauver un système de fichier ! ;p

    1. Connecté à un réseau, votre raspberry possède une ip.
      Une fois un terminal ouvert, il vous suffit de taper la commande suivante:

      ssh pi@ip_de_votre_raspberry

      Où pi correspond à l’utilisateur par défaut du raspberry. Le mot de passe par défaut est "raspberry".

  7. bonjour autre question existe t’il un moyen de réinitialiser totalement les manettes pour les re-configurés comme lors de la premiere mise en route?

    1. Bonjour, c’est vrai que je ne l’ai pas précisé ! Il suffit de supprimer le fichier es_input.cfg

      rm ~/.emulationstation/es_input.cfg

      Et de redémarrer la console 🙂

  8. Je pense avoir suivi le tuto à la lettre.
    J’ai récupérer directement les fichiers de config que tu nous as partagé et pourtant après avoir mis les rom dans les dossiers de ROM associé (ie: \192.168.0.222nesSuper Mario Bros 3.nes)
    Quant je lance le jeu, j’ai un petit bip qui m’indique le chargement.
    Je vois une fenêtre texte apparaître, et se fermer aussitôt en me renvoyant sur la page de selection du jeu.
    Problème testé avec les 3 ROM de super mario bros

    As-tu une idée du problème ?

    1. Salut !! 🙂

      J’ai souvenir que la série des Mario merdait chez moi aussi.
      Essaie de charger un jeu que les Mario pour voir. Même problème ?

    1. Il s’agit peut-être de cela, mais je ne suis pas totalement convaincu.. Certains jeux fonctionnent sur les même emulateurs où d’autres bug. Qu’est-ce que tu en penses ? En attendant j’ai pas trop d’idées comme ça..

      – Pourquoi pas supprimer le fichier es_input.cfg.
      – Redémarrer la console
      – Configurer les manettes sans utiliser mon fichier destiné, je le rappelle aux manettes Buffalo !

      Mais je doute que cela résolve le problème ! ^^

    1. En effet c’est bien les fichiers .nes qu’il faut manipuler. Et ils sont à mettre dans le dossier "~/RetroPie/roms/nes/" bien entendu !

  9. Super mario kart sur SNES ne foncitonne pas.
    Doom ne fonctionne pas.
    Il ne reconnait pas mes jeux *.gen qu’ils soient mis dans le dossier mastersystem ou megadrive
    Game Boy:
    Tetris, Duck Tales entre autres.
    ***
    En gros actuellement les seuls qui fonctionne c’est:
    Aladdin.bin, Sonic & Knuckles.bin, Sonic the Hedgehog.bin
    J’ai pas encore tester ceux
    Sonic the Hedgehog 3.smd – Sonic the Hedgehog 2.smd
    La j’ai deux femmes à la maison qui à défaut de se mettre sur la tête a street fighter s’amuse sur Aladdin

    1. Concernant les fichiers .gen ce ne sont pas des extensions reconnues par défaut ! La génésis (ou Super Mega Drive) reconnait les extensions suivantes : .smd .SMD .md .MD .bin .BIN .zip .ZIP .gz .GZ .bz2 .BZ2

      Pour les autres consoles je te conseille de regarder dans le fichier es_systems.cfg, c’est assez instinctif.

  10. J’ai réussi en bidouillant a avoir un ecran d’erreur, par contre je ne comprends rien à ce que ça raconte.
    ***
    /home/pi/Retropie/supplementary/runcommand/runcommand.sh: line 13: retroarch: command not found
    Powering on HDMI with prefered setting
    ***

    Et voici le contenu du fichier en question:
    ***
    #!/bin/bash

    # starttype==1: set video mode to VGA ONLY IF tvservice is in HDMI mode, and run command
    # starttype==2: keep existing video mode and run command
    # starttype==3: set video mode to VGA and run command

    starttype=$1
    shift

    if [[ $starttype -eq 1 && ! -z `tvservice –status | egrep -w "HDMI|DVI"` ]] || [[ $starttype -eq 3 ]]; then
    tvservice -e "CEA 1″
    fbset -depth 8 && fbset -depth 16
    eval $@
    tvservice -p
    fbset -depth 8 && fbset -depth 16
    elif [[ $starttype -eq 2 ]]; then
    eval $@
    else
    eval $@
    fi
    ***
    Pour les jeux megadrive j’ai trouvé un truc; Il faut que les jeux soient en .bin et non pas en .smd ou .gen.
    Ensuite les jeux megadrive meme si ils sont en .gen à l’origine il faut les mettre dans le dossier megadrive et non pas genesis.
    Je suis passé par le logiciel SBWin : http://www.romhacking.net/utilities/383/
    ***
    Par contre pour NES, GB, SNES et autres je cherche encore comment passer l’erreur que j’ai.

    1. Je pense que tu as probablement mélangé certains jeux avec une extension pas standard ou bien tu les as mis dans les mauvais dossiers peut-être ? Tu devrais regarder de plus près le fichier es_systems.cfg, il t’apportera bcp d’infos concernant les jeux et leurs extensions et ou les mettre.
      Sinon t’as téléchargé à partir de quel site tous ces jeux ?

      Je suis curieux, car je n’ai jamais vu d’extension .gen par exemple c’est étonnant!

      Toutefois, je ne pense pas que mettre tes consoles en mode debug apporte grand chose. La c’est clairement un problème de lancement de la rom. Je n’ai jamais eu à passer par là pour résoudre mes problèmes !!

  11. Les roms viennent de mondemul
    En fait j’ai un souci pour tous les jeux utilisant retroarch. (Si j’ai bien suivi ton tuto tous les emulateur sans la megadrive)
    J’ai posté directement sur le forum de PetroBlock.
    http://blog.petrockblock.com/forums/topic/error-on-runcommand-sh-line-13-retroarch-command-not-found/
    Je me suis permis de donner le lien des 4 fichiers que tu as modifié et que tu as partagé sur le tuto pour qu’en cas de besoin les personnes puissent voir si ça viens de là.
    Ça serait bizarre dans le sens ou c’est ceux que tu utilise mais dans le doute.

    1. Ça ne me dérange pas du tout 🙂
      Toutefois les fichiers que j’ai partagé fonctionne effectivement, mais sur ma console sûr après la tienne.. Je ne sais pas!

      Ces fichiers étaient à titre indicatif après. Tu peux clairement faire sans et je le recommande !! Si tu as un pb avec rétroarch essaie peut-être de réinstaller la console de 0. Y a peut-être un problème qui c’est ajouté lors du réglage!

      Je veux bien en tout cas que tu nous communiqués la solution à ton pb quand tu l’auras !! 🙂

    2. Le pb vient peut-être d’une mise à jour récente de retropie et mes fichiers que j’ai fourni ne sont plus adapté ?

      Mais j’en doute quand même ^^

      Essaie peut-être de réinstaller et configurer retropie sans les fichiers. Tu verras bien ! 🙂

  12. #cortx bizarre que tes roms ne fonctionnent pas car pour ma part je n’est aucun souci d’erreur… avec mes roms ,tu as un probleme je pense avec la configuration retroarch réinstalle a 0 je pense.
    Ensuite configure tes propre manettes sans mettre la configuration de KZL

  13. Je recommence mes installations mais je pète un boulon.
    Maintenant quant je reboot j’ai un joli écran noir avec un point blanc au milieu.
    Apparemment c’est un problème de mémoire vidéo.
    Je vais tenté tes fichiers au fur et à mesure mais d’après le premier test ca viendrait du fichier es_system
    Sur une installation de base, mario sur nes se lance, par contre je ne peux pas bouger une fois le jeu lancer. Probleme de config d’emulateur.
    Si je change le es_system ca plante et le jeu ne se lance pas..

  14. Alors,
    J’ai sauté la partie: 3. Configuration de RetroPie
    Avec l’image récupéré sur le site, ça ne semble plus nécessaire. Une fois la carte SD prête j’ai juste augmenté la taille du système via sudo raspi-config et j’ai rebooté.
    Ensuite j’ai récupéré tous tes fichiers sauf es_system que j’ai laissé d’origine.
    Ca roule au poil si ce n’est que je n’ai pas de second joueur reconnu dans retroarch (Street fighter SNES pour exemple) – Si je lis bien le fichier ~/RetroPie/configs/all/retroarch.cfg il n’y a pas de input_player2 de défini. Je vais essayer de changer ça.
    Par contre la pour la genesis (roi lion), j’ai d’office le start+select = sortie de l’émulateur.
    Il faut que je test pour mettre DGen comme tu le conseille, quitte à perdre le reset.
    Est ce que ce n’est pas trop grave de reboot à coup de retrait de l’alimentation ? Pas de risque pour le système ou les fichiers ?
    *
    Connait tu le moyen de réduire la vitesse en jeu ?
    J’ai l’impression que mario sur nes ou GB et le roi lion sur megadrive voir Street fighter sur SNES sont un poil trop rapide.
    *
    Seconde demande; sais tu comment forcer le mode 4:3 pour l’affichage de jeu voir même de retropie tout court je m’en fiche. Mais jouer à Super mario land sur une grande télé avec le jeu élargie ca fait mal aux yeux.
    *
    Quel éditeur tu utilise pour modifier tes fichiers ? car "vi" ca dépanne mais c’est pas le top quand meme.

  15. Bon alors voici mes retours d’information;
    **
    Pour la vitesse en jeu; le problème viens du fait que j’utilise des ROM européenne. En passant sur des versions Américaine en [U], tout fonctionne au poil.
    C’est un souci du au rafraichissement 50hz (Europe; norme Secam) au lieu de 60hz (USA: Norme PAL)
    Ça provoque une augmentation de la vitesse du jeu de l’ordre de 20%
    Le souci de forcer une rom en version (U) c’est qu’il se produit des craquement audio. Le seul moyen de les éviter si j’ai bien tout suivi c’est de forcer la télé à passer en 50hz. Perso je ne peux pas me permettre ce réglage, mon raspberry me sert à d’autre chose que l’émulation et passer de 50 à 60 tout le temps va vite me souler.
    @KZL: Tu n’avais pas eu ce problème de vitesse et de rafraichissement ?
    Comment as-tu gérer des rom ayant besoin d’une traduction (Zelda, Pokemon, jeu avec beaucoup de texte à lire) ?
    ***
    Pour l’affichage en 4:3
    Retroarch possède semble il un menu accessible via F1 permettant de faire des réglages.
    Je n’ai pas encore testé, il faut pour ça que je me mette à comprendre le fonctionnement des réglage de la manette pour binder la touche quelque part.
    @KZL, peux tu nous expliquer comment tu as fais pour gérer le double appui (Start et select) pour lui faire faire une action ?
    Je pense que mettre F1 sur les deux gâchettes en même temps peux être une bonne solution.
    Sinon la solution la plus efficace c’est de taper directement dans les fichiers de configuration mais c’est moins parlant;
    Dans: ~/RetroPie/configs/all/retroarch.cfg
    Cherchez la ligne "video_aspect_ratio" et mettez la valeur 1.175 (Décommettez si besoin)
    ***
    Concernant l’editeur de texte j’ai trouvé une super solution qui est le logiciel WinSCP.
    Il fonctionne via SSH et fournit une interface de transfert entre le PC sur lequel vous êtes en windows et le linux distant.
    Via un clic droit sur un fichier on peux en plus l’éditer avec le bloc note windows, ce qui fait qu’on gagne les copier/coller
    Il permet en plus de faire des sauvegardes de ses fichiers et de les récupérer sous windows pour les mettre sur le net si besoin.

    1. Bingo j’ai trouvé pour le menu;
      Il faut rajouter la ligne suivante dans retroarch.cfg: (4 pour moi étant la gâchette de gauche)
      input_menu_toggle_btn = 4
      Puis il suffit d’appuyer sur Select et gâchette de gauche pour faire apparaître le menu.

    2. Personnellement je dédie une carte sd à chaque os. Pour être certains qu’il n’y ait pas de conflit. De ce que je lis, je suppose que tu utilises une même carte sd pour retropie et d’autres choses ? Tu peux me confirmer ça ?

      Quoiqu’il en soit avec ma Tv Samsung pas de soucis de rapidité de jeu. Mais ça se regel très bien via les fichiers de configuration du raspberry (boot.txt sur la partition de boot du raspberry)

      Autrement concernant la Tv 4:3, de la même façon mes écrans étaient déjà préreglé avec l’image Retropie que j’ai installé ! (J’ai bien aimé Zelda sur SNES!! :p Finit et refinit)

      Enfin pour les btn pour quitter avec retroarch et dgenc. Il faut modifier directement les fichiers de configurations. D’ailleurs mes fichiers que je fournis sont fai pour ça. C’est la seule modification que j’y ai apporté.

      Sinon pour l’éditeur j’utilise nano. Mais sinon perso j’ai un mac. Donc c’est bien moins compliqué que windobs pour dialoguer avec le raspberry par défaut!

  16. Oui je te confirme que j’ai aussi une carte SD dédié à chaque OS.
    Je ne pensai pas que ça pouvait se régler dans la config du raspberry. Par contre pour moi le fichier s’appelle config.txt et non pas boot.txt. Peux tu me confirmer ? (Je n’ai pas de fichier boot.txt sur la racine de ma sd)
    *
    Concernant les boutons c’est pas pour sortir de l’emulateur, ça tu l’avais fait et j’utilise tes fichiers pour ça.
    Non là c’est pour accéder aux fonctions de config de l’emulateur retroarch.
    Tu as accès à des sauvegardes de l’etat du jeu, quelques config d’ecran, du son etc.
    *

    1. Oui biensur je voulais dire confit.txt biensur ! 🙂 J’ai confondu les deux.
      Concernant les boutons oui justement, mais je ne connaissais pas ce menu de configurations de l’emulateur. C’est intéressant comme fonctionnalité ! 🙂

      Tu pourras nous tenir au courant de l’évolution de tes recherches, si tu trouves une solution ?

  17. @cortx Avez- vous essayez cette combinaisons pour quitter un jeu avec la manette
    Dans home/pi/RetroPie/configs/all/retroarch.cfg ajoute ces 2 lignes input_enable_hotkey_btn"8″ input_enable_hotkey_btn"9″ le bouton 8 et 9 correspond chez moi a start et select

  18. Bonjour,

    tout d’abord je tiens à vous dire que votre tuto est super, clair et facile à suivre.

    Je débute dans le domaine, pourriez vous me dire ce que je dois faire (notamment les commandes) pour changer l’ordre d’affichage des émulateurs ?

    merci d’avance

    1. Bonjour Zoldick,
      Je vous remercie pour vos compliments ça me fait très plaisir !

      Pour changer l’ordre d’affichage des émulateurs vous trouverez tout ce qui vous intéresse dans la partie II,4,a.

      J’espère que cela réponds à votre question, n’hésitez pas si vous en avez d’autres !! 🙂

      Bonne fin de journée !

  19. J’ai joué à Zelda, j’ai donc une partie à mon nom.
    J’ai eu un pb de carte SD qui est en train de casser et donc j’ai énormément de crash du à des faux contacts.
    J’en ai donc acheter une autre, refait les installations, les transfert de configuration et de rom sauf que problème, ma sauvegarde n’existe plus sur la nouvelle SD alors qu’elle existe sur l’ancienne.
    Sais tu ou je dois chercher pour la récupérer ?
    C’est Legend of Zelda, The – Oracle of Ages sur Gameboy color
    merci d’avance.

  20. Problème réglé.
    Si on éteind le raspberry, la sauvegarde automatique du jeu est perdu.
    Je viens de tester sur l’ancienne carte mémoire, ma sauvegarde n’existait plus.
    J’en recréé une partie, reboot d’émulateur la sauvegarde est toujours là.
    Reboot du raspberry, la sauvegarde n’existe plus.

    Va falloir trouver un moyen.

    1. Je n’ai jamais eu ce problème change peut-être de ROM ? Le seul problème de sauvegarde c’est quand je jouait trop longtemps ça plantait le jeu quand je sauvegardais et quittait. J’ai mis la correction de ce problème sur l’article d’ailleurs.

  21. Bonjour,

    Merci pour ce tuto très bien détaillé. Ca fonctionne à merveille !

    Petit hic pour moi : j’aurais rêvé de pouvoir rejouer à Tintin Au Tibet sur SNES (que d’heures passées là-dessus étant gamin), mais le jeu se lance et l’écran devient vert (mais j’ai quand même accès au jeu). Quelqu’un a-t-il déjà testé ce jeu sur RetroPie ?

    Thx !

    1. En effet il marche moyen 🙁
      La seule solution viable que j’ai trouve est de jouer à Tintin au Tibet sur megadrive. Un jeu génial !!

    2. Merci, la solution megadrive fonctionne bien 🙂 Cependant j’aurai trouvé intéressant de savoir si quelqu’un avait trouvé une solution pour la version SNES car a priori la cartouche d’origine n’a pas de spécialité, ce qui rend ce bug d’autant plus étrange.

      Je recherche également un moyen d’avoir les bonnes textures avec Street Fighter Alpha 2 (mais ici il semble que se soit une cartouche avec une puce spéciale et des textures compressés)

  22. Bonjour et tout d’abord merci pour ce super tutoriel !
    Mais je rencontre un problème, j’ai suivi a la lettre ton tutoriel et lorsque enfin j’arrive sur l’interface de RetroPie pour choisir ma console et la Rom a lancé je lance le jeu puis j’ai un écran noir et je reviens a nouveau sur le menu ! Je ne comprends pas pourquoi cela ne fonctionne pas. Sur toute les consoles testées il n’y a que la Game Gear qui fonctionne. Après avoir cherché et rien trouver j’espère que quelqu’un pourra m’éclaircir sur ce problème !
    Merci d’avance ! 🙂

  23. Salut !! Déjà merci de me lire 🙂
    Concernant l’écran noir, cela signifie que ton émulateur n’arrive pas à démarrer le jeu que tu as choisi.

    Cela peut-être dû à 2 choses :
    – Mauvais émulateur, mauvaise configuration du fichier es_system.cfg
    – Mauvais jeu, le jeu n’est pas adapté, mais si cela se reproduit sur plusieurs consoles, y a des chances que le problème vienne de es_system.cfg !!

  24. Bonjour,
    Excellent article qui m’a permis de créer ma console de jeu pour mon salon :D!
    J’ai cependant un petit problème: j’essaie de jouer à secret of mana et ce dernier affiche des textes étrange en lieu et place des dialogues normaux. Cela est visible à partir de la page de sélection du nom de son héro.
    Avez vous une idée de ce qui pourrait aller de travers? Si vous avez besoin je peux toujours récupérer les logs, il me faudra juste une indication de l’emplacement de ceux-ci.
    Merci d’avance,
    Aenarion.

    1. Salut !

      Est-ce que le problème apparait avec d’autres jeux ? 🙂
      Je pose la question car des fois cela provient de la rom que vous avez téléchargé. Cela reste de l’émulation donc parfois le jeu est plus ou moins bien émulé. Si le problème réapparait sur plusieurs autres roms cela peut effectivement être dû à l’emulateur. Sinon ce sera peut-etre à plus poser pour trouver une solution, cela provient peut-etre de la configuration ou d’une erreur sur un emulateur. Cela pourrait être intéressant d’en changer si jamais ! (cela se configure depuis le fichier es_system.cfg si je me souviens bien !!

      N’hésitez pas à me recontacter pour me dire ce qu’il en est 🙂

  25. Super article, il y en a trop peu en français et en plus il est très bien expliqué.
    J’ai installé la version 1.10 de retropie, je n’ai installé aucune des configs de l’article (pour l’instant), le but étant de bien comprendre sur quoi agir.
    J’utilise mon clavier pas de manettes
    3 questions:

    -Entre les émulateurs Neogeo, NES et mame j’ai 3 configs de touches différentes, il faut agir sur un fichier de config pour tous les émulateurs ou y’a t’il un fichier de config par emulateur?
    -Les jeux lancés avec l’émul Neogeo sont affichés dans une petite zone graphique, sur quel fichier agir pour lancer les jeux fullscreen?
    -Je teste pour l’instant avec un clavier, puis je configurer deux manettes avec un seul clavier le but est de passer par la suite par un module Ipac : http://www.smallcab.net/encodeur-clavier-ipac-ps2-p-556.html

    Merci d’avance

  26. Merci pour cet article qui m’a fait me lancer dans l’aventure Raspberry 🙂
    J’ai un brin galeré sur la configuration des pars (pourtant rien d’original, du Thrustmaster pas bien jeune et bien reconnu très précisément par le système…) mais bon je me rapproche d’un résultat satisfaisant ;).
    A noter que dans la dernière version de nombreux répertoires ont changé d’organisation, en particulier pour modifier ce maudit fichier "retroarch.cfg".

    Bon jeu!

    1. Content qu’une nouvelle passion soit née !! :p
      Merci pour vos commentaires, je tacherai sous peu de mettre à jour l’article !!

  27. Bonjour,
    je viens de télécharger la derniere version de retropie puis installer via win32disk mais il m’est impossible de jouer au jeux mame et neo geo je n’ai pas essyayé les autres à part la NES qui marchait…
    PS : je n’ai fait aucune configuration que tu citais car je ne trouve pas les fichiers dans cette nouvelles versions les chemins ont changés :/

    1. Hello,
      Alors pour avoir eu le problème aussi :
      1/ Bien vérifier que la mémoire a été reconfiguré sur la carte SD
      2/ Pour les répertoires voici ce qui change :

      /RetroPie/configs/all/retroarch.cfg
      devient
      /opt/retroPie/configs/all/retroarch.cfg

      Ca n’a l’air de rien, mais quand on est pas habitué aux lignes de commande on passe la soirée a chercher (mais c’est aussi le jeu d’apprendre des choses non ? ;))

    2. Edit : pour mon problème de pads (et non de "pars" ;)) j’ai trouvé l’origine en éditant le fichier retroarch.cfg qui avait multiplié les configs. J’ai édité à la main et c’est nettement mieux.

      Sur ce sujet pour pouvoir éditer ce fichier : sudo chown -R pi:pi /opt/retropie/

    3. Merci beaucoup !!!
      Et j’avais une autre question apres avoir cherché sur google et divers forum je ne sais pas pourquoi tout mes jeux de mame neo geo etc ne se lance pas tu as une idée ?

      Merci

    4. You’re welcome! Je suis très loin d’être un pro, mais je partage mon expérience 🙂

      Pour Mame / Neo Geo je n’ai pas encore testé ces émulateurs, uniquement du Nes / SNes. J’essaye ce we pour voir ce que cela donne !

      A bientôt.

    5. Hello les gars, je vois que cet article s’anime ce soir !! C’est génial de voir des gens répondre du tacotac ! Merci Darkam pour ton aide 🙂

      Je pars à peine une soirée !! Et tu résouds tous les problèmes x)

      Personnellement je n’ai jamais réussi à utiliser Mame et NeoGeo (jamais trop cherché) Parcontre si tu veux faire tourner les jeux Mame, y a Pimame qui émule très bien les bornes d’arcades 🙂

    1. Tu places metal slug dans le dossier de rom Neogeo il faut qu tu chopes le bios Neogeo sur le net si tu l’as pas deja et tu le mets dans le meme dossier.
      ça va tourner normalement tu devrais l’avoir dans une zone graphique petite si tu trouves comment mettre en fullscreen fais passer l’info.

  28. du coup ca m’embete un peu parceque Retropie avait l’air vraiment cool ! mais vu le nombre de console que je n’arrive pas à faire marcher je vais peut etre changer … Parceque dans la nouvelle verqion beaucoup de chose change tu crois ( @KLZ) que tu pourrais faire une MAJ de ton article ou je parrais un peu trop feigant ? ^^

    1. Je viens juste de mettre à jour l’article pour annoncer une réécriture prochaine.
      Je vais le faire le plus rapidement possible, ne t’inquiètes pas 🙂

      Je ne dis pas que les émulateurs que tu n’arrives pas à utiliser ne fonctionne pas. Je pense que c’est juste un problème de configuration ou d’utilisation. Je pense que malgré tout, concernant le tout en 1, tu trouveras pas mieux que Retropie.

    2. Alors la merci beaucoup !
      C’est vrai que Retropie graphiquement est très bien fait et très épuré comme OS c’est ce qui m’a fait le prendre au lieu de PocketBerry(tres prometteur car un Français l’a bidouiller en partant de Raspbian si j’ai tout compris) et de plus le large choix de console ! :O

  29. Hello,
    Tout d’abord un grand merci pour ce tuto.
    Mais voilà j’ai un problème, j’ai lancer la première fois retropie tout marche nickel, je l’éteint, le relance un peu plus tard et à ma grande surprise dans l’écran d’accueil il ne reste plus que l’émulateur Appel, pouvez vous m’aidez ?

    1. Alors je sais que pour ma me sur la 2.2 il fallait faire une manip pour que ça marche je pense que pour la 2.3 ça doit être pareil … Alors je te propose d’attendre soit demain tard le soir ou après demain (je pense plus après demain…) car je rentre demain soir et donc je finirais l’article pour Ma me entre demain soir et après demain matin 🙂

  30. J’ai résolu une partie de mon problème, le fait que les emulateurs ne s’affiche pas c’est par ce qu’il n’y a pas de jeux installé. Mais MAME ne fonctionne toujours pas.

    Par contre j’ai une autre question, est possible de configurer 2 joueurs ?

    1. Salut !
      Alors oui bien sur pour 2 joueurs cela est possible pour Neo-Geo je sais que c’est possible après pour mame il y a une configuration pour 2/3/4 manettes elle est très facile à faire je n’ai jamais essayé de jouer a 2 mais ça dois marcher direct 🙂

      L’article sort demain il est presque fini 🙂

  31. j’ai plusieurs questions :

    Concernant l’émulateur GBA mes hotkeys (quitter émulateur, save à chaud et load à chaud) près régler à la manette de ne fonctionne pas alors que sur tout les autres il n’y a pas de problème

    Concernant l’émulateur neogeo j’ai suivie la partie pour améliorer cette émulateur mais impossible d’afficher correctement la rom neobomberman ilse lance mais il n’y a que les explosions qui sont visible le reste est un fond noir.

    Peut t’on bloquer la possibilité d’accès au terminal depuis l’interface retropie car je voudrais fait une borne à mon petit cousin et j’ai pas envie de passer des heures en maintenance car il aura trifouiller le linux et faire de connerrie

    1. Concernant la première question, la réponse est dans mon premier message ! La GBA c’est un émulateur à part, il ne s’agit pas de Rétroarch, donc pas la même config !! 🙂

      Sinon pour le terminal il suffit de changer le mot de passe de l’utilisateur pi (regarde la commande passwd; c’est très facile !!)
      Et ensuite pour bomberman, probablement un pb d’interprétation de la ROM. Un émulateur reste un émulateur et ceux du raspberry ont parfois plus de problèmes que sur un pc! Autrement essaie de changer la ROM ou le bios neogeo mais je ne sais trop lequel te conseiller parcontre 🙁

  32. je verrai pour neogeo ok plus tard

    donc du coup je dois configurer quoi pour gba je trouve pas le fichier de configuration de la manette

    Pour le terminal j’ai déjà changer le mot de passe pi mais je trouve pas comment désactiver la possibilité de l’avoir dans quit puis quit emulationstation

    1. Alors changer le BIOS ne changera rien il aut essayer d’autre ROM car KZL te l’a très bien expliqué. J’ai eu le même soucis avec métal slug j’ai juste changer de ROM et ça a marché

      Pour ta manette il faut que tu trouve le fichier .cfg présent dans me dossier de l’emulateur je ne connais pas le chemin je n’ai pas mon PC …

  33. ok pour la neogeo mais je pige pas ce que tu me dit il n’y a pas de dossier gba pour trouver le fichier cfg en question

    ‘ai un dossier all et plein d’autre pour les émulateurs mais aucun pour gba

    1. Enfaite de memoire le chemin est :
      Opt/retropie/emulators ou un truc du genre une fois dans ce dossier tu vas avoir pleins de dossier correspondant aux differents émulateurs que tu utilises en gros c’est les autres ému que retroarch et la tu dois trouver le dossier qui correspond a l’élu que tu utilise et dedans tu auras un fichier pour configurer tes manettes

  34. Je voulais te remercier déjà … et tu dis que ta config retroarch.cfg permet avec une manette classique de sortir de l’emulateur via Start+Select, hors je ne vois pas cette commande dans le fichier : il y a input_exit_emulator_btn = 6 et input_exit_emulator = escape …
    et au début du fichier ça :
    input_enable_hotkey_btn = 6
    input_exit_emulator_btn = 7

    Avec ces infos ca marche pas chez moi … Manette SNES classique Retro USB.
    Merci pour ton aide 😉

    1. Salut Odissine,
      En effet mon fichier retroarch.cfg correctement placé sur la carte SD permet celà. Ce fichier fonctionne très bien avec ma manette, je pense pas que la tienne soit pas bien différente de la mienne, néanmoins je te conseille si cela ne fonctionne pas (on se sait jamais !) de suivre mon paragraphe sur le passage configuration manuelle des manettes dans l’article de présentation de la majorupdate 2.X (http://blog.gauss-it.net/?p=1185)

      Dans tous les cas, la commande "input_exit_emulator_btn = 7″, (start) permet de quitter l’émulateur, en ce servant de la hotkey (touche combinatoire) "input_enable_hotkey_btn = 6″

      J’espère que cela t’aideras 🙂 N’hésite pas si tu as d’autres questions !

  35. Merci pour ton aide, mais si je map le bouton "7″ pour sortir de RA, du coup le bouton "7″ correspondant à Start ne fonctionnera pas comme la touche start … je sais pas si je suis clair 😉

    Sinon j’ai une question … saurais tu comment utiliser le script python cg2glsl.py ? En effet sous mac ou sous RetroPie (StartX) je ne sais pas comment faire pour convertir mes shaders .cg en .glsl ? Je voudrais en tester certains sur mon Raspberry afin de pouvoir avoir le meilleur rendu 🙂
    Merci pour ton aide 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *