pibox

[Raspberry Pi] Installation de l’extension Pi’BOX

Cet article a été rédigé il y a 5 années ! Il commence à dater, mais n'est pas forcément obsolète.. Lisez-le en gardant cela en tête !
Bonjour, Il était temps de publier un article je crois.. Après de longues vacances et très peu d’articles posté ces derniers temps, j’ai vu le taux de visiteurs par jour chuté grandement ! Je pense que cet article pourrait en intéresser plus d’un, car en effet j’ai beaucoup travaillé sur le développement d’une plateforme d’échange pour la petite bestiole (Raspberry PI). Un projet que je présente aujourd’hui et qui se nomme Pi’BOX Erratum 2 janvier 2014 : Réécriture de l’article, suite à un problème avec les clefs wifi..

I) Présentation du projet

1. Qu’est-ce que Pi’BOX ?

La Pi’BOX en quelques mots, je vois cela comme une extension de la distribution Raspbian. Je l’ai conçu de façon à rendre plus rapide la configuration de son appareil, tout en conservant la sécurité du système original. En effet, j’y ai développer une interface web permettant la configuration des services classiques de son appareil. (ftp, irc, wifi,..) En effet, il peut-être assez contraignant de devoir configurer Raspbian en rentrant dans les détails du dossier /etc/network quand on développe entre autre.. Au début, je pense que c’est important de devoir se familiariser avec Raspbian en faisant les choses manuellements. Mais si comme moi, vous en avez marre d’avoir à brancher le câble Ethernet pour configurer votre clef wifi, je vous propose une solution légère, simple et rapide en installant simplement la dernière version de l’image disque du projet Pi’BOX disponible ici. (Je tâcherai de mettre à jour Raspbian à chaque fois qu’une nouvelle version sortira)

Téléchargez la dernière image du projet Pi’BOX ici

2. Présentation rapide des services

Je vais faire un rapide résumé des fonctionnalités du système ! Pi’BOX est simplement une distribution Raspbian à laquelle j’ai ajouté quelques paquets.
  • Fonctionnalités de la configuration minimale préinstallée (Cf. Article la configuration minimale d’un RPi)
  • Accès SSH, SFTP
  • Hotspot Wifi (Pour se connecter au RPi, sans configuration)
  • Partage FTP
  • Chat IRC
  • Interface Web (Configuration rapide en HTTPS)
 

II) La pratique

1. Prérequis matériel

Pour commencer, je vais vous résumer le matériel que j’ai utilisé et donc que j’estime être nécessaire à l’installation du système. Rien de bien spécial je vous rassure.
  • Un Raspberry Pi (Ouf !) et les branchements nécessaires, voir une batterie ?
  • Une carte SD de 2Go suffit !
  • Une clef Wifi, Mode AP (Pour émettre du Wifi, Cf. Bien choisir son matériel)
  • En option, une seconde clef Wifi, Mode AP de préférence (Pour vous connecter à un point d’accès Wifi, Cf. Bien choisir son matériel) ou sinon une clef Wifi quelconque.. au pire des cas ça fera aussi l’affaire !
 

2. Comment brancher tout ça ?

Le branchement du RPi n’a rien de bien sorcier !
  • Pour simplifier le déploiement automatique, j’ai configuré wlan0 comme étant l’interface qui s’émettra le Wifi du Hotspot.
  • Si vous souhaitez pouvoir vous connecter en Wifi à un second point d’accès, il vous faudra une seconde clef wifi. Or on ne sait pas à l’avance à quelle clef correspondra quelle interface wifi. Pour être sûr que tout marche du premier coup, ne vous embêtez pas, prenez 2 clefs mode AP !
En effet, 1 clef mode AP et 1 clef quelconque pourrait aussi fonctionner, si la clef mode AP est relié à l’interface wlan0 ! Faites le test et branchez les clefs aléatoirement sur les ports USB. Si le Hotspot wifi apparait après le démarrage du système, c’est que vous avez mis correctement les clefs, sinon inverser les clefs sur le support USB.
  • Enfin, vous pouvez comme moi vous servir de l’USB de votre ordinateur pour alimenter votre RPi , d’une batterie ou bien d’une prise secteur si vous avez un adaptateur usb/secteur tel que la prise murale d’un chargeur iPhone.
 

3. Installation de l’image

Récupérez la dernière version de l’image sur la page du projet et lancez vous dans l’installation de cette dernière de la même façon que n’importe quel système d’exploitation pour Raspberry PI. Je vous renvois donc à la première partie de l’article ci-joint en lien. Une fois la première partie effectuée, si tout c’est bien passé.. 🙂 Vous n’aurez plus qu’à alimenter votre RPi. Un point d’accès libre est alors disponible, connectez-vous y : Il se nomme Pi’BOX Untitled. Si vous ne le voyez pas au bout de quelques secondes ou que vous ne pouvez pas vous y connecter, c’est qu’il est probable qu’il y ait un soucis, contactez-moi et nous verrons plus précisément comment régler ce problème ! Une fois connecté vous aurez accès à une belle interface d’authentification.. Et il ne vous reste plus qu’à configurer votre bestiole.. 🙂

III) Découverte de la Pi’BOX

1. Première connexion

Par défaut, l’authentification ne demande qu’un pseudo. Entrez-en un et allez dans l’onglet "Services >> Administration" Utilisez alors les identifiants root:root, avec ces identifiants vous pourrez accéder à l’interface d’administration de l’ensemble de votre Pi’BOX. Pensez à changer ces identifiants pour ne pas avoir ceux par défaut ! À partir de là vous pouvez choisir le type d’authentification que vous souhaitez. La configuration générale de la Pi’BOX nécessite dans certains cas que vous redémarriez votre Raspberry. Après avoir fini les modifications que vous souhaitez, ouvrez le terminal et connectez-vous y :
ssh root@pibox.lan
Les comptes par défaut  en connexion SSH sont :
  • root:root
  • pi:raspberry
Pensez à changer aussi leurs mots de passe à l’aide de la commande :
sudo passwd
Remarque : Ces comptes et leur mot de passe associé sont indépendants des comptes de l’interface web !! Enfin lancez la commande suivante pour que votre RPi redémarre :
sudo reboot
 

2. Configuration du Wifi WLAN1

Vous pouvez vous connecter grâce à votre seconde clef wifi à un réseau wifi alentours. La configuration se fait simplement depuis l’interface administrateur dans l’onglet "Connectivité Wifi". En effet grâce à cela vous pourrez avoir accès à internet très simplement avec votre RPi !  

3. Présentation de l’interface utilisateur

L’interface utilisateur a été conçue avec le Framework CSS Bootstrap de Twitter. Vous pourrez ainsi accéder facilement aux fonctionnalités pré-installée :
  • Chat IRC
  • Partage de fichiers
  • Administration pour la configuration de la Pi’BOX
  • Présentation du projet
De plus le partage de fichiers peut aussi se faire en lecture seule via un client FTP en anonyme. Remarque : Toutes les requêtes dns sont redirigées vers le Raspberry, vous pouvez entrer n’importe quel domaine sur votre client ftp et de même sur le terminal en SSH. Seul le chat IRC, accessible depuis un client IRC, nécessite de se connecter au serveur 192.168.42.1 (Pour le moment seule adresse possible) La channel par défaut est #pibox  

En Conclusion,

Pi’BOX est à considérer comme une extension de Raspbian et non une copie, version Raspberry, d’une PirateBox. La Pi’BOX est axé Internet et elle vous permet de gagner du temps sur la configuration de votre RPi Outre l’extension utile pour simplifier la configuration de votre RPi,.. on y trouve des fonctionnalités permettant de partager des données et de communiquer. Ce système a été conçu pour être améliorer, toutes contributions sont les bien venues, pour cela écrivez moi ou allez voir mes projets sur Gauss-IT.NET ! 🙂

28 réponses à “[Raspberry Pi] Installation de l’extension Pi’BOX

    1. Bonsoir,

      La réponse à votre question est actuellement non.
      Il est tout à fait normal que vous ayez une adresse introuvable car vous êtes redirigé vers une page dont le domaine est défini seulement sur le réseau local de la machine.

      Je peux vous proposer une nouvelle version si vous le souhaitez, avec une correction du problème si vous le souhaitez. Je pense pouvoir en mettre une en ligne ce soir et expliquer comment mettre en place cette mise à jour sur ça machine 🙂

    1. C’est effectivement une solution. Toutefois je vous conseille d’utiliser la mise à jour que je viens de mettre en place. Pour l’installer, lancez la commande suivante "/var/pibox/install/UPDATE" depuis votre raspberry en root. Sauf erreur de ma part, ça devrait être bon !

    1. Vous vous connectez depuis quelle interface ? Si c’est depuis la clef wifi n’importe quel nom de domaine fonctionne !
      Sinon l’adresse de la passerelle est 192.168.42.1
      Vous arrivée à vous connecter au réseau wifi de la pibox

    2. J’ai remarqué perte totale de la connexion suite à l’exécution du script d’update de la v0.3. J’ai mis en ligne un nouveau script corrigé. Toutefois, l’image de la version 0.3 de pibox est elle aussi en ligne, si jamais !

  1. Merci pour ce travail formidable! Juste une petite question, certains fichier ne sont pas partageables? ex les .mp3 et .mp4. Je ne vois pas où est fixée cette restriction??

    1. Content que vous ayez réussi à l’installer déjà 🙂
      J’ai eu quelques gros problèmes ces derniers temps avec la Pi’BOX et l’exportation d’images. Du coup je ne savais plus qu’elle images était bonne ou non! ^^ Anyway !

      Quand vous dites pas partageable qu’est-ce que cela signifie, je ne comprends pas bien, partage ftp ?

  2. En fait il y a une limitation à 2Mo dans le php.ini. Le problème ne venait pas du type de fichier mais de la taille de ceux ci.

    Maintenant que cette limitation a "sautée", il en reste une autre qui bloque les fichiers de plus de 10Mo, (avec une message en français) mais impossible de trouver à quel endroit elle est paramètrée…

  3. J’ai trouvé, il faut également éditer le fichier upload.php (/var/www) pour débrider la Pi’Box.
    Maintenant les échanges peuvent se faire "no limit" … enfin presque 🙂

    1. Je n’ai pas eu le temps de répondre avant ce soir, désolé j’aurai pu te dire que l’erreur était là !
      Je corrigerai ça dans la prochaine version qui paraitra en septembre :o)

  4. Bonjour,

    Il est possible de chatter sans la connexion internet? c’est curieux j’ai un message d’erreur qui me renvoie sur page google???

    il semblerait que le lien irc.pibox.lan:7778 soit redirectionné sur internet, or comme je n’ai pas internet sur la pibox pour le moment… ça bloque.

    Mille merci pour ton aide.

    1. Eh bien ! Semblerai que apprécie la Pi’BOX ! 🙂 Ca fait plaisir de voir toutes ces questions !

      Alors quand je parle de communiquer à l’aide de la pi’box cela reste bien entendu en local. Pas d’internet, en somme. Néanmoins il est étonnant que tu arrives sur google alors que tu n’ais pas internet. Tu veux peut-etre dire une page google, sans que celle-ci ne s’affiche ?

      Toutefois dans ma dernière version de la Pi’BOX, j’ai retiré cette interface irc.pibox.lan, car très lourde et inutile. Disons que si tu es amené à utiliser l’irc, c’est que tu t’y connais ! Je pense que l’interface reste secondaire ! Tu peux aussi passer par le terminal, ce qui est moins couteux pour le raspberry par rapport à une interface.

  5. oui en fait c’est le lien irc.pibox.lan:7778 qui n’abouti pas. Pb de port? de configuration? effectivement la solution est de le désactiver mais c’est bien pratique un chat, surtout que les identifiants des personnes qui déposent des fichiers n’apparait pas dans la liste…

  6. Je pense que le serveur irc n’a peut-etre pas démarré tout simplement. Regarde voir si tu as activé l’IRC dans l’administration de la pibox éventuellement. Sinon je ne saurai pas trop te dire, car niveau versionning je ne suis pas encore assez rigoureux pour te dire quels sont les problèmes de chaque version. Quels sont les bug réparés. Je peux juste comparer avec la dernière version en date qui est sur une carte sd de mon raspberry.

    Concernant les noms des personnes qui déposent, cela peut facilement se résoudre. 🙂
    Je peux l’intégrer dans la prochaine version que je publierai (d’ici septembre, encore une fois je ne peux pas avant). Mais ça pourrait être une bonne idée en effet de mettre un préfixe ou quelque chose comme ça ! pour distinguer les gens !!

    Sinon attention je n’ai dit pas qu’il n’y aurai plus de chat ! Il s’agit d’un tchat irc, habituellement c’est le genre de chose que l’on utilise via un terminal unix, du coup une interface n’est pas forcement très adapté et c’est donc l’interface que j’ai désactivé !!

    1. Parfait, Je laisse tomber le chat IRC effectivement d’une autre génération 😉
      Vivement la prochaine version, même si celle-ci est déjà parfaitement opérationnelle et répond exactement aux besoins de l’expérimentation que je mets en place.
      Cela dit, je pense que le pseudo à la place de la date (qui ne correspond à rien) dans la liste des fichiers serait un indicateur intéressant.
      Tous mes encouragements à poursuivre ton projet.

    2. Si tu as d’autres idées d’amélioration n’hésite pas je suis preneur 🙂
      À voir si je peux les mettre en place !

    3. Pour la prochaine version la possibilité de créer des répertoires serait bien… sinon ça devient vite le bazar et plus personne ne s’y retrouve.

    1. Salut ! Je pense que de toute façon la 0.3 et 1.0 ne sont pas stable. Néanmoins ça ne devrait pas poser de problème de passer à la B+ PiBox, c’est juste que je j’ai vraiment pas bcp de temps en ce moment pour bosser sur les projets. Mais crois moi des que j’ai le temps je le fais !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *