Sans titre2

[Raspberry Pi] Configuration minimale de son RPi

Cet article a été rédigé il y a 5 années ! Il commence à dater, mais n'est pas forcément obsolète.. Lisez-le en gardant cela en tête !
Bonjour, Lorsque l’on est amené à mettre en réseau un Raspberry, il arrive que l’on perd vite beaucoup de temps à effectuer des tâches similaires et répétitives. Que ce soit entre l’installation de la carte sd, la configuration de l’OS, etc.. On en a vite marre ! Surtout si l’on possède 2 ou 3 cartes SD à installer. Je vous propose donc un petit tuto étape par étape vous permettant d’installer votre Raspberry en quelques secondes ! Ce tutoriel est basé sur l’OS Raspbian Wheezy, mais est tout à fait adapté pour les versions modifiées RetroPie, PirateBox, etc.. Le identifiants par défaut sont pi (login) et raspberry (mdp). Pour Kali Linux, les identifiants sont root (login) et toor (mdp) Enfin pour RaspBMC et OpenElec, l’installation se fait généralement via un script python que l’on lance depuis notre ordinateur et l’on suit ensuite l’installation automatiquement depuis la tv connecté par hdmi. Suivre ce tutoriel n’est donc pas nécessaire !  

I) Installation de l’OS sur la carte SD

Cette méthode a été réalisée à partir d’un Macbook, j’ai mis l’équivalent Linux, mais pour Windows, il existe des systèmes ALL-IN ONE pour installer son RPi, je vous renvoie donc à ces utilitaires ! (Google). Je vais partir du principe que vous possédez une image .img du système d’exploitation et la carte sd adapté ! (Cherchez sur google pour trouver l’OS que vous souhaitez, il n’y en a pas des tonnes non plus ! ^^)Pour installer l’image, nous allons d’abord trouver le point où le disque est monté. En lançant la commande suivante :
df -h

df -h

Ici je me rends compte que la carte sd est /dev/disk1s1 en regardant l’espace disponible (dans mon cas elle était partitionnée, d’où les 51mo) : Dans mon cas, la carte SD se trouve être montée à l’adresse /dev/disk1s1 Nous allons à présent démonter la partition associée à la carte à l’aide de la commande : Pour Linux :
umount /dev/disk1s1
Pour Mac :
diskutil umount /dev/disk1s1
À partir de là il suffit de lancer la commande suivant pour installer l’image :
sudo dd bs=1m if=chemin/vers/img/mon_image.img of=/dev/rdisk1
Vous remarquerez que pour un le montage /dev/diskXsY, il faudra changer en /dev/rdiskX le point de montage. Attention à ce que votre carte sd ne soit pas bloqué en écriture, en effet vérifier bien que le marqueur sur votre carte ne soit pas positionner sur LOCK Il ne vous reste alors plus qu’à attendre la fin de l’installation. Si tout c’est bien passé vous recevrez un message de ce genre :
1850+0 records in 1850+0 records out 1939865600 bytes transferred in 222.244736 secs (8728511 bytes/sec)
Vous pouvez alors passer à la prochaine étape !

II) Mise en réseau et informations de connexion

Dans un premier temps, insérez votre carte sd et branchez un câble ethernet pour pouvoir vous connecter à votre framboise. Mettez alors le jus ! (A cette étape vous pouvez brancher votre cable HDMI, mais si votre TV possède l’option CEC, il a des chances pour que votre TV s’allume et s’éteigne suivant que vous allumez ou éteignez votre raspberry. ^^) Allez alors sur la page d’administration de votre routeur et identifiez votre machine et son adresse IP. Fixez là si vous avez un dhcp grâce à son adresse mac. Lancez alors la commande suivante depuis votre terminal :
ssh pi@192.168.X.X
Par défaut le mot de passe de l’utilisateur pi est raspberry ! Nous allons le changer et par la même changer le mdp de l’utilisateur root, grace aux commandes suivantes :
sudo passwd pi sudo passwd root
Vous aurez à indiquez le nouveau mot de passe respectivement de pi et root. Fermez alors la connexion ssh et passons aux choses sérieuses dans la partie suivante.

III) Configuration du wifi

J’ai choisis d’acheter le dongle suivant : Wireless USB 11N Nano Adaptor 802.11N pour mon Raspberry pi. Je n’ai eu aucun problème d’installation, ni d’utilisation car cette clef wifi ne dépasse pas la limite 5V – 1A (heureusement !!). En effet comme je l’expliquais dans mon dernier article à propos des raspberry pi, il ne peut fournir que 5V – 1A sur les composants.. Si vous respectez cette règle, il n’y aura aucun problème ! Lancez la commande suivante pour voir si vous détectez l’interface réseau wlan0 (ou autre) de votre dongle wifi (cela signifiera que votre clef est correctement monté !)
ifconfig
À partir de là configurons ensemble cette petite chose. Il faut modifier le fichier /etc/network/interfaces pour la configurer. Je l’ai configuré ainsi pour ma connexion depuis l’interface wlan0 (à changer si nécessaire) avec cryptage WPA/WPA2 Personnel :
auto lo iface lo inet loopback iface eth0 inet dhcp allow-hotplug wlan0 iface wlan0 inet dhcp wpa-ssid "NOM_SSID" wpa-psk "xxxxxxxxxxxx"
Changez le pseudo et le mdp, pour vous en resservir. Sauvegardez-le sous le nom interfaces sur votre ordinateur et lancez les commandes suivantes depuis ce dernier. J’ai choisi cette méthode pour n’avoir qu’à envoyer les fichiers via scp. De plus, ce ne se pas le seul fichier à éditer, alors je me dis que c’est plus rapide surtout si comme dit vous avez 2, 3 cartes sd à configurer !
sudo apt-get install scp scp ./interfaces root@192.168.X.X:/etc/network/interfaces
Mais vous pouvez éditer le fichier directement à la source /etc/network/interfaces aussi. Enfin redémarrez votre RPi et enlevez le câble ethernet. Votre RPi sera connecté en Wifi. Rendez-vous sur l’interface de gestion de votre routeur pour vérifier. Source : http://www.generation-linux.fr/index.php?post/2013/02/18/Mise-en-place-du-WiFi-sur-le-Raspberry-Pi

IV) Configuration du boot

Lancez alors la commande suivante depuis votre terminal :
ssh pi@192.168.X.X
 

1.L’HDMI CEC

J’ai pu observer lorsque l’on a une tv équipé de l’hdmi cec que le Raspberry allume la tv change automatiquement de canal hdmi et je trouve ça personnelement très désagréable.. Surtout quand je regarde la TV et que je lance un reboot de la machine, le canal change tout seul.. Je vous propos ainsi de lancez la commande suivante pour éviter tous ces inconvéniants :
sudo echo hdmi_ignore_cec_ini=1 >> /boot/config.txt

2. Cacher le textboot au démarrage

En soit le détail du démarrage ne me dérange pas, cependant cela peu déranger mes amis.. Lorsque je joue sur RPi à une console émulée les lignes de codes barbares ça fait toujours peur alors pour les réduire voici la solution. Lancez la ligne suivante :
sudo echo loglevel=3 >> /boot/cmdline.txt

V) Configuration générale de votre RPi

De manière générale, il est possible de configurer votre Raspberry, via une petite interface directement depuis votre terminal. Connectez-vous simplement à votre RPi via la commande suivante :
ssh root@192.168.X.X
Une interface apparaitra directement ! (Si jamais elle ne se lance pas, utilisez la commande sudo raspi-config) Il y a quelques actions à effectuer qui peuvent être bien pratique !
  • Étendez l’espace mémoire (Extends partition)
  • Augmentez la mémoire vive de votre RPI à 128 pour les modèles A et 256 pour les modèles B
  • Configurez le clavier et le fuseau horaire
  • Overclockez en mode MODEST (Factultatif, mais ce n’est pas de trop. Il n’y a pas de danger à cela, car en mode modest, il n’y a pas de survoltage, seul la fréquence change)

VI) Complément : Accueil personnalisé (MOTD)

Enfin pour terminer, voici la méthode pour afficher un message d’accueil personnalisé lors du lancement d’une connexion sur votre raspberry. Connectez vous avec l’utilisateur pi et lancez la commande suivante pour passer en root :
su
Puis lancez la commande suivante :
cd && wget http://partage.gauss-it.net/rpi/update_motd.sh chmod +x update_motd.sh crontab -e
Un gestionnaire de fichier s’ouvre. Ajoutez à la fin du fichier ouvert, la ligne suivante pour mettre à jour le script toutes les 5 minutes
*/5 * * * * /root/update_motd.sh
Testez en vous connectant en ssh et voyez le résultat ! 🙂 Source : http://www.pihomeserver.fr/2013/04/29/personnaliser-votre-message-de-connexion-ssh-avec-motd/

En résumé,

Vous savez à présent installer votre RPi et vous avez tous les outils en main pour vous lancer ! Si vous avez des questions ou un problème, n’hésitez pas à me laisser un commentaire j’y répondrais dès que possible !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *