reseau_multimedia_non_opti_officielle4

[Synology] Organiser son service multimédia

Cet article a été rédigé il y a 5 années ! Il commence à dater, mais n'est pas forcément obsolète.. Lisez-le en gardant cela en tête !
Bonjour, Aujourd’hui je vais vous parler de la manière dont j’ai procédé pour développer le service multimédia de mon réseau ! Je trouve que c’est important de bien organiser son espace multimédia, alors voilà en quelques mots comment j’ai procédé de façon à ce que la musique, les photos et les vidéos soient accessibles de n’importe où, n’importe quand sur mon réseau ! Prérequis : Pour suivre cet article dans son intégralité, il vous faut disposer d’un routeur certifié UPnP/DNLA pour avoir une bonne qualité de services (ie qui possède la norme wifi b/g/n) Personnellement j’ai opté pour le routeur NETGEAR WNDR3700v3 branché derrière un Routeur Numéricable avec port Gigabit.  Pour commencer, petite question.. Quels logiciels sont les principaux logiciels multimédias multiplateformes ? 🙂 Vous me direz certainement VLC pour les connaisseurs, iTunes pour les inconditionnels Apple, moi je rajouterai simplement XBMC (ou Plex, mais je n’en dirais pas plus) Nous allons d’abord délimiter le terrain. Qu’allons nous déployer comme système pour organiser un vrai service multimédia performant et sans latence sur notre réseau ? Qu’elle sera de plus sa portée (intranet, internet) ?

I) Portée du réseau ? Et choix des services ?

On va déjà installer notre service multimédia sur notre réseau local. À la maison, j’ai de nombreux appareils avec lesquels j’écoute de la musique : iPhone, Ordinateurs, Radio Squeezebox,..
  • Pour les appareils de manière générale, il faut pour avoir un service multimédia complet un serveur multimédia UPnP/DNLA. Ce service permet l’envoi d’un flux de données sur le réseau de façon à ce qu’un appareil conforme à la norme UPnP puisse recevoir le flux. Un ordinateur (sous réserve que le logiciel utilisé s’adapte), une TV nouvelle génération (avec une interface réseau) permettent bien entendu de lire des flux UPnP par exemple.
  • Les appareils de type Squeezebox Radio eux nécessitent un service adapté à la marque, à savoir un serveur Squeezebox Radio.
  • De plus, certains logiciels sur ordinateur, tel que iTunes ne permettent pas la lecture d’un flux UPnP. Normal me dirait vous sachant qu’iTunes ne sait que lire des videos mp4, mais comme tout problème à sa solution.. Nous allons aussi avoir besoin d’un serveur multimédias iTunes
  • Enfin comme j’utilise un Serveur NAS Synology, je ne parlerai pas d’organisation d’un service multimédia sans évoquer la PhotoStation, VideoStation et AudioStation créé par Synology, car ceci est bien pratique pour les appareils Android et iOS si l’on souhaite une interface agréable.
À partir de ces 4 services multimédias, vous pouvez être sûr que n’importe quel appareil nouvelle génération pourra lire le contenu multimédia disponible sur votre serveur en local et éventuellement en réseau si votre connexion le permet !

II) Organisation de la bibliothèque multimédia

L’objectif est de pouvoir mettre en place une bibliothèque multimédia, personnelle et indépendante. (Sans lien avec iCloud par exemple, ou Google et donc sans conditions) Sans duplication des sources médias, pas de musique sur un ordinateur et indisponible ailleurs, bref tout est disponible partout et n’important quand pour n’importe qui.

1. Détails de l’organisation des albums photos

L’organisation des derniers n’est pas très complexe. Je vous propose de les mettre dans le dossier photo/, en créant un sous dossier pour chaque album(Expl : photo/Mon Album 1 – 07 Octobre 2010/) C’est finalement l’organisation de l’administration qui va être intéressante à mettre en place. En effet, j’ai opté pour mettre en partage CloudStation le dossier photo/. Avec ça les photos sont chargé sur mon ordinateur, ce qui me permet d’avoir une copie au cas où sur mon ordinateur. Et en plus je peux tout modifier comme de simples dossiers sur un ordinateur, pas de latence, ni rien !

2. Détails de l’organisation des albums musicaux

Les musiques iront dans le dossier music/, rien de bien compliqué. J’ai trié ici mes musiques à la façon d’iTunes, à savoir : chanteur/albums/song.mp3 Niveau administration, j’utilise iTunes. Donc je le laisse faire pour organiser mes fichiers audios. J’ai synchronisé via CloudStation, le dossier où se trouve toutes les musiques iTunes (iTunes/iTunes Media/) avec mon Syno. J’ai remarqué cependant qu’il ne gérait pas bien les musiques c’est pourquoi j’ai rajouter à la main les pochettes d’albums pour être certain que tout soit bien géré. Complément : En effet lorsque l’on lit avec un appareil iTunes, il y a un morceau avec une pochette et les autres se servent de cette même pochette. Tout du moins c’est ce que j’ai cru comprendre. Pour que les autres appareils (not made in Apple) fonctionnent, il faut leurs associer une pochette uns à uns. De cette façon par exemple ma squeezebox et mon raspberry sous Raspbmc affichent correctement les pochettes d’albums, mais comme dit ce n’était pas chose facile, donc si vous avez des problèmes c’est normal (ou presque) !! ^^

3. Détails de l’organisation de la bibliothèque vidéos

J’ai mis les vidéos dans le dossier video/, que j’ai séparé en 3 parties, à savoir "Emissions", "Films", "Series" (J’ai enlevé les accents, car certains systèmes ne les aiment pas trop..) Pour les administrer, j’utilise le DSM du Syno. Rien de bien compliqué. Cependant, un problème de taille sur le terrain c’est présenté.. Le DSM, ainsi que VideoStation et tous les clients vidéos que j’ai utilisés (à part XBMC !!) n’ont pas apprécié les fichiers .avi. Par exemple iTunes ne lit que les mp4. Bien que les avi soient très répandus (je n’avais que ça sur mon syno..) la mise en cache, l’avancement rapide dans la vidéo se fait très difficilement ou même ne se fait pas en réseau.. ^^ J’ai donc utilisé un paquet disponible nativement sur le Syno pour convertir ses vidéos : ffmpeg Je vous propose en quelques ligne l’ajout d’un dossier de tri multimédia qui permet la conversion des fichiers vidéos de n’importe quel format.. en mp4 
  • Créez un dossier partagé nommé trimultimedia à partir du DSM et lancez le script suivant, pour installer le système de conversion mp4, pas forcement obligatoire, mais c’est bien pour voir les vidéos depuis iTunes (edit : Personnelement je n’utilise plus que XBMC, mieux vaut faire 1 chose bien, que 1000 choses mal !)
geasy install ffmpeg
  • Vous aurez à présent la possibilité de mettre vos vidéos à la chaine dans le dossier trimultimedia/video/ et exécuter le script ffmpeg-convertMP4.sh via une tâche cron lançant la commande suivante :
./volume1/trimultimedia/ffmpeg-convertMP4.sh /volume1/trimultimedia/video /volume1/trimultimedia/video-output
  • Vos fichiers attériront automatiquement dans le dossier trimultimedia/video-output/ et contiendra le fichier original ainsi que la copie en mp4. On ne sait jamais, si la conversion ne vous convient pas ou qu’il y a une erreur.. je préfère conserver l’original le temps de comparer.
  • Et enfin il ne vous reste plus qu’à déplacer les vidéos dans votre dossier video/
Remarque : Vous pourrez très bien mettre vos musiques et/ou images dans le dossier trimultimédia en attendant de les avoir triés d’ailleurs. Je m’en sers aussi pour ça personnellement ! Voilà ce qu’il en est pour l’administration de la bibliothèque vidéo.

III) Mise en place des clients

1. Ordinateur

Pour l’ordinateur, j’ai installé XBMC. C’est un EXCELLENT lecteur home-cinéma et je ne jure plus que part ça et je n’ai pas encore été déçu ! 🙂 On se connecte à l’UPnP en "Parcourant les fichiers", depuis la section Vidéo pour les vidéos, Musique pour la musique et Photo pour la photo. De plus j’utilise aussi iTunes pour lire musique et vidéos (Utilisez l’affichage en colonne pour voir les films, il y a parfois quelques soucis on ne voit pas la catégorie vidéo dans le menu), en installant le package iTunes Server sur le DSM de mon Synology.

2. Smartphone

Pour Smartphone, j’utilise les applications Synology. Rien de particulier

3. Tablette

Pour la tablette, j’utilise à la fois les applications Synology pour tablette, mais j’ai aussi installé XBMC.

4. Autres clients

J’utilise aussi une Radio Squeezebox et j’ai installé le paquet Squeezebox depuis le DSM de mon Syno. Je me connecte au serveur en suivant les instructions sur l’écran de ma radio et je peux ainsi visionner les images et écouter ma musique. Enfin, j’utilise aussi mon Raspberry Pi Turing comme client UPnP (avec l’OS RaspBMC) pour récupérer les services multimédias de mon NAS. Mais je détaillerai cette installation dans un prochain article. J’espère vous avoir aidé dans l’organisation de vos services multimédias. Bien que mon organisation ne soit pas parfaite, je suis preneur pour tous conseils et/ou commentaires !

6 réponses à “[Synology] Organiser son service multimédia

  1. Salut !
    Merci pour ton post avec les quelques explications pour organiser sa vie multimedia sur son réseau local/wan.

    Je voulais juste te dire que je ne convertis pas les vidéos en mpeg4 mais je peux quand même les lire sur tous supports iPhone/iPad via des applications gratuites (Ace Player) il me suffit juste de me faire un lien de partage en http (en https synology autorise pas la lecture des vidéos) et quand tu entres le lien dans l’application le film se lance (qu’il soit en .mkv/.avi/ etc.) je ne dis pas qu’avant certains codecs exotiques tu peux ne pas avoir de sons..

    Bref ce que je voulais surtout te dire c’est que j’utilise également XBMC sur mon PC pour les films stockés sur mon Syno mais j’ai installé la BDD de XBMC sur le Syno également. Ce qui me fait une BDD dynamique et que même si je change de PC dans mon réseau local tu peux reprendre la lecture exactement là ou tu l’as arrêté sur ton autre support, avoir ton suivi de films où que tu sois, et par exemple permettre à madame et à toi d’être en train de choisir un film chacun sur son PC^^. Par contre me suis rendu compte que si tu as une énorme quantité de données ça sature quand même pas mal la mémoire de ton Syno selon le modèle (j’ai un 212j et l’ouverture d’XBMC met quand même bien 20-30sec, une fois ouvert c’est bon).

    Le point négatif c’est que si tu as plus de réseau tu peux pas ouvrir XBMC mais en même temps tu as plus accès aux films donc bon ^^

    Voilà c’est tout ce que j’avais à dire 🙂
    Merci pour ton post je vais regarder ce que ça donne le mp4 mais je sais pas si ça vaut le coup de se lancer dans la conversion des films; qu’en est-il de la qualité/sous-titre/audio etc..

    @+
    Ryan.

  2. J’imagine bien que l’on peut lire des fichiers autre que .mp4 avec les appareils autre que Apple ! 🙂
    Mais ce qui m’a décidé à passer le cap c’est que les .mp4 sur Syno, contrairement au .avi me permet d’utiliser le défilement rapide sur VideoStation. Alors qu’avec un .avi si je défile, le film revient à 00:00.

    Merci pour ton avis et tes conseils en tout cas, t’as solution est pas mal comme ça !

  3. Bonjour,

    Je souhaiterais faire la même chose pour les vidéos mais je ne vois pas comment faire:

    -Comment dois-je lancer le script? Dans le planificateur de tache ou bien dans une fenetre terminal?

    -Lorsque je tape Geasy install ffmpeg il me met not found :/

    Je suis un noob sorry!

    Merci quand même!

  4. Bjr

    J’ai un soucis avec le pack ffmeg. Quand je lance ./volume1/trimultimedia/ffmpeg-convertMP4.sh /volume1/trimultimedia/video /volume1/trimultimedia/video-output, le système me répond que ffmeg-convertMP4.sh n’existe pas alors qu’il est bien là …. Y a t’il une subtilité ?

    Merci

    1. Bonjour,
      Désolé pour le temps de réponse.
      Je n’ai momentanément plus de téléphone alors je suis un peu à la ramasse sans notification automatique !

      Est-ce que vous possédez les droits rwxr-xr-x sur le fichier ffmpeg-convertMP4.sh ?

  5. voilà ce que j’ai fait et le résultat ….

    root@Syno1513:/volume1/trimultimedia# chmod 777 ffmpeg-convertMP4.sh
    <P4.sh /volume1/trimultimedia/video /volume1/trimultimedia/video-output
    bash: ffmpeg-convertMP4.sh: command not found
    root@Syno1513:/volume1/trimultimedia#

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *